GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Un proche de Vladimir Poutine nommé maire de Moscou

    media Le président russe Dmitri Medvedev (g) et Sergueï Sobianine (d) dans la résidence présidentielle de Gorki, le 15 octobre 2010. Reuters / RIA Novosti/Kremlin/Mikhail Klimentyev

    Le président russe Dmitri Medvedev a nommé, vendredi 15 octobre, au poste de maire de Moscou Sergueï Sobianine, le chef de cabinet du Premier ministre Vladimir Poutine, à la suite du limogeage de Iouri Loujkov. Cette nomination n'est pas encore entérinée par l'assemblée municipale, mais ce ne sera qu'une pure formalité.
     

    Avec notre correspondante à Moscou, Anastasia Becchio

    Le suspense était mince : depuis le limogeage de Iouri Loujkov, il y a quinze jours, Sergueï Sobianine faisait figure de grand favori dans les médias. C’est donc un homme proche de Vladimir Poutine qui sera à la tête de la capitale russe. Avant d’être son chef de cabinet, il a dirigé l'administration présidentielle lorsque Vladimir Poutine était au Kremlin. Il a aussi conduit la campagne de Dmitiri Medvedev en mars 2008.

    En recevant l’heureux élu dans sa résidence de Gorki, près de Moscou ce vendredi 15 octobre au soir, le chef de l’Etat lui a demandé de faire de ses priorités la lutte contre la corruption. Il devra aussi s’attaquer au problème criant des embouteillages dans la capitale. Sergueï Sobianine a déjà une expérience en la matière. Entre 2001 et 2005, il a été gouverneur de la région pétrolifère de Tioumen, dans l’Oural, sa région natale. A 52 ans, le voilà donc propulsé à la tête d’une ville de 10,5 millions d’habitants.

    Dans les faits, Sergueï Sobianine n’est pas encore maire. Sa nomination doit être confirmée par le conseil municipal, qui a dix jours pour se prononcer. Mais cela ne devrait être qu’une formalité, le parti présidentiel, Russie unie, étant ultra-majoritaire dans cette assemblée.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.