GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Les Kosovars ont voté pour les premières législatives depuis l'indépendance

    media Un bureau de vote kosovar dans l'enclave serbe de Gracanica, le 12 décembre 2010. REUTERS/Hazir Reka

    Les Kosovars ont voté dimanche 12 décembre 2010 pour renouveler leur Parlement. Les deux principales formations en lice revendiquent déjà la victoire : le PDK, Parti démocratique du Kosovo, du Premier ministre sortant, Hashim Thaçi, et la LDK, Ligue démocratique du Kosovo, du maire de Pristina Isa Mustafa. La participation a été de 47,80 % des votants. Il s'agissait des premières élections législatives depuis la proclamation d'indépendance, en février 2008.

    Une situation confuse à Pristina où deux formations politiques revendiquent la première place… les résultats apparaissent très serrés et des contestations ont déjà commencé à s’élever… aucune des formations ne pourra former seule le gouvernement…

    Situation confuse à Pristina dans la soirée 13/12/2010 Écouter

    Selon les résultats d'un sondage à la sortie des bureaux de vote réalisé par l'ONG indépendante kosovare Gani Bobi et l'analyste Shkelzen Maliqi, le Parti démocratique du Kosovo (PDK), du Premier ministre kosovar, arrive en tête avec 31% des voix. La Ligue démocratique du Kosovo (LDK) menée par le maire de Pristina, Isa Mustafa, arrive en deuxième position avec 25% des voix et le mouvement pour l'Autodétermination est en troisième position avec 16% des voix, toujours selon le sondage.

    Deux autres formations, l'Alliance pour l'avenir du Kosovo (AAK) de l'ancien Premier ministre Ramush Haradinaj, actuellement dans l'attente à La Haye d'un nouveau procès pour crimes de guerre devant le Tribunal pénal international (TPI), avec 12,5% des voix, et l'Alliance pour un nouveau Kosovo (AKR), de Bexhet Pacolli, avec 6,5%, se maintiennent au Parlement, selon la même source.

    Les premiers résultats officiels ne seront connus qu'en fin de journée, lundi 13 décembre.

    Aucun incident notable n'a été signalé

    La coalition Fryma e Re (Air frais), créée il y a quelques mois seulement sur la thématique du changement, n'a pas réussi par contre à dépasser le seuil de 5% qui lui aurait ouvert les portes du parlement, selon le sondage. L'ONG et M. Maliqi ont précisé devant la presse que la marge d'erreur de ce sondage était de plus ou moins 3%. Les pourcentages pourraient également changer si la participation s'avérait plus élevée que celle enregistrée lors des dernières élections, municipales, en novembre 2009.

    La mission des observateurs européens devrait s'exprimer lundi matin sur la tenue des élections et une autre mission d'observateurs internationaux dans l'après-midi. Les premiers résultats préliminaires officiels sont attendus lundi en fin d'après-midi. Les 2 280 bureaux de vote ont fermé à 19H00 (18H00 GMT) et aucun incident notable n'a été signalé, à l'exception de tirs d'intimidation, samedi soir, dans le nord du Kosovo, pour dissuader les Serbes du secteur d'aller voter, selon la police kosovare.

    « Le pays a besoin de beaucoup de changements et d'emplois »

    Quelque 1,6 million d'électeurs étaient appelés à élire 120 députés au Parlement parmi 1 265 candidats proposés par 29 listes, dont sept albanaises et huit serbes.

    Vingt sièges du Parlement sont réservés aux minorités, dont dix aux 120 000 Serbes qui vivent au Kosovo, répartis entre différentes enclaves et le nord, limitrophe de la Serbie, où ils sont majoritaires. Les Serbes des enclaves paraissent avoir voté en nombre, à la différence de ceux du nord du Kosovo, adossé à la Serbie, qui ont boycotté de nouveau massivement le scrutin.

    Hashim Thaçi domine la vie politique kosovare depuis l'indépendance, dont il fut l'un des principaux artisans. Les derniers sondages montraient que son avance s'amenuisait progressivement face à la LDK, son ancien partenaire de la coalition gouvernementale jusqu'à la chute du gouvernement.

    Les inquiétudes sur l'état de l'économie, et la corruption qui sévit dans le pays, revenaient souvent dimanche dans les propos des électeurs. « Le pays a besoin de beaucoup de changements et d'emplois. Les politiciens s'occupent d'abord de leurs intérêts », estimait ainsi Merita Kelmendi, 31 ans, exprimant une attitude fréquente chez les électeurs. Le Kosovo est l'un des pays les plus pauvres d'Europe et le chômage affecte 48% de la population active, selon les chiffres de la Banque mondiale. Le Kosovo a proclamé son indépendance de la Serbie, que Belgrade ne reconnaît pas. 72 pays à ce jour ont reconnu l'indépendance kosovare.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.