GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Iran: Les Gardiens de la révolution confirment avoir mené un «récent» test de missile
    • Thaïlande: la junte lève l'interdiction de mener des campagnes politiques, à l'approche des élections de 2019
    Europe

    Irlande : Michael Martin élu à la tête du parti centriste Fianna Fail

    media

    L'ancien ministre irlandais des Affaires étrangères, Micheal Martin, a été élu mercredi 26 janvier 2011 à la tête du parti centriste Fianna Fail, en remplacement du Premier ministre Brian Cowen, victime d'une mutinerie au sein de sa propre formation. Micheal Martin aura pour mission de livrer la bataille lors des prochaines législatives qui devraient avoir lieu fin février.

    Tout est affaire de sondage. Brian Cowen étant tombé au plus bas dans l'estime de ses compatriotes, Michael Martin, qui était resté trois fois plus populaire que son Premier ministre avec 28 % d'intentions de vote, n'a pas eu de mal à convaincre ses collègues qu'il était le seul à pouvoir sauver le parti.

    C'est en démissionant de ses fonctions de ministre des Affaires étrangères, le 19 janvier, qu'il a pris la tête de la rébellion au sein de son parti. Suivi par plusieurs membres du gouvernement, il a ainsi contraint Brian Cowen à démissioner. lls ont pourtant fait une longue route politique côte à côte.

    Membre du gouvernement depuis 1997, Michael Martin a été successivement ministre de l'Education, de la Santé et de l'Emploi avant de devenir chef de la diplomatie. Fils d'un célèbre boxeur, député à 29 ans, père de trois enfants, ce jeune quinquagénaire sait donner des coups. Il va lui falloir apprendre à en recevoir, car il va mener son parti à des élections annoncées perdues d'avance.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.