GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le gouvernement équatorien et le mouvement indigène ont trouvé ce dimanche 13 octobre un accord pour sortir de la crise sociale qui paralyse le pays depuis 12 jours, grâce au retrait du décret polémique supprimant les subventions au carburant. Les deux parties se sont mises d'accord sur la préparation d'«un nouveau décret qui annule le décret 883» sur l'essence, et «avec cet accord la mobilisation se termine», a annoncé Arnaud Peral, représentant en Équateur de l'ONU, qui a facilité avec l'Eglise catholique la tenue d'un dialogue.

    Europe

    L'UE veut sanctionner un fonds libyen, l'un des plus puissants du monde

    media Des drapeaux de l'Union européenne flottant devant le siège de la Commission européenne. REUTERS/Thierry Roge

    Un accord de principe a été trouvé le 8 mars, au niveau européen, pour de nouvelles sanctions à l'encontre de la Libye. Cette fois, Bruxelles, veut frapper le fonds souverain libyen, la Libyan Investment Authority, qui gère les revenus du pétrole. Ce fonds souverain, l'un des plus puissants du monde est présent dans des dizaines d'entreprises européennes.

     

    En s'en prenant à la LIA, la Libyan investment Authority, l'Europe s'attaque à l'un des fonds d'investissement les plus opaques de la planète, créé en 2006. Bras armé de la finance libyenne, ce fonds a multiplié en quelques années les participations minoritaires, entrant au capital d'une myriade d'entreprises, de l'immobilier à l'industrie, en passant par le tourisme et la finance.

    Impossible de dresser une liste exacte de ses actifs : très souvent, le fonds basé à Tripoli, multiplie les intermédiaires avant de se lancer dans une acquisition.

    Dans la plupart des cas, le gel de ces actifs ne devrait avoir que peu de conséquences pour les entreprises concernées, les participations détenues par la LIA étant bien trop faible.

    Pour aller plus loin

    Mais dans certains pays, le gel de cet encombrant actionnaire, aura forcément un impact en termes de financement mais aussi de prise de décision. Ce sera le cas en Italie, où la LIA est très présente, et ce sera le cas en particulier pour Unicredit, la première banque italienne. Tripoli est devenu en 2010 son premier actionnaire.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.