GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Un plan d'aide «dur mais nécessaire» pour le Portugal

    media Le Portugal devrait avoir les moyens afin de garantir un retour à l'équilibre. Reuters

    Le plan d'aide au Portugal demandera des « efforts majeurs de la population », ont indiqué la Commission européenne et le FMI, c'est un programme dur mais nécessaire. Le financement du plan de sauvetage du Portugal par l’UE et le FMI a été officialisé ce jeudi 5 mai 2011. Ce plan prévoit à partir de l’année prochaine une série de mesures qui devraient permettre de relancer l’économie tout en réduisant drastiquement le déficit public (9,1% en 2010), mais également un programme de réformes structurelles, contrepartie de l’aide financière de l’UE et du FMI.

    avec notre correspondante à Lisbonne, Marie-Line Darcy

    Le programme est ambitieux, et les choses ne seront pas faciles pour les portugais. Les émissaires de la troika ont présentés en ces termes le plan d’aide négocié avec les autorités portugaises. Des 78 milliards d’euros concédés, l’Union européenne en fournira les deux tiers, soit 26 millions d’euro, qui pourraient être alloués avant la fin de l’année.

    Le plan pour remettre le Portugal à flot suit deux axes : l’aspect fiscal et l’aspect structurel. Pour les émissaires de la troika c’est sur ce point qu’il faut insister, alors que beaucoup de mesures fiscales ont déjà été implantées au Portugal ou sont sur le point de l’être. Il sera nécessaire de restructurer des secteurs économiques, créer des emplois, flexibiliser le marché et rendre les entreprises plus compétitives.

    La troika est restée évasive sur les conditions de remboursement du prêt. Il faut d'abord que les ministres des Finances de l’Union européenne examinent le dossier au cours du sommet de l’ecofin le 16 mai. La troika considère que le Portugal a les moyens de se garantir un bon futur dans l’Europe, à condition toutefois d’être efficace et rapide dans l’exécution du plan.

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.