GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Août
Jeudi 17 Août
Vendredi 18 Août
Samedi 19 Août
Aujourd'hui
Lundi 21 Août
Mardi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Séisme meurtrier en Espagne

    media

    Un séisme de magnitude 5,1 sur l'échelle de Richter a secoué, le 11 mai, la région de Lorca, près de Murcie, dans le sud-est de l'Espagne, à 18H47 (16H47 GMT). Le bilan est  d'au moins 8 morts, dans la ville de Lorca et plus de 70 blessés dans plusieurs villages de la région de Grenade, en Andalousie. Il s'agit du tremblement de terre le plus meurtrier dans ce pays depuis 1956. Le chef du gouvernement, José Luis Zapatero, a ordonné l'envoi d'une unité militaire d'urgence pour participer aux secours.

    Avec notre correspondant à Madrid, François Musseau

    En terme d'énergie, ça n'a absolument rien à voir par rapport au Japon.
    Antoine Schlupp Du bureau central sismologique. 10/10/2013 - par RFI Écouter

    Toute l’Espagne est sous le choc de ce séisme, le plus grave de ces trente dernières années dans un pays en général sûr, sauf précisément dans cette région de Murcia dans le Sud-Est, l’épicentre du tremblement de terre.

    Des secousses se sont fait sentir jusqu’à Valence, Almeria et même jusqu’à Madrid la capitale. La panique continue de régner dans la ville de Lorca et les alentours. Beaucoup de gens ont peur de revenir chez eux par peur de nouveaux mouvements tectoniques et le réseau téléphonique est complètement saturé.

    Le séisme a provoqué l’effondrement total d’un nombre relativement réduit de maisons, pas plus d’une vingtaine.
    Alberto de Castro, porte-parole de l’antenne locale de la Croix-Rouge espagnole 10/10/2013 - par Piotr Moszynski Écouter

    Les dégâts matériels sont nombreux sur place, des édifices fendillés, des trottoirs broyés, des voitures éventrées. Des routes nationales et même une autoroute ont été très endommagées.

    Des unités militaires ont été envoyées à Lorca pour assurer l’ordre et calmer une population terrorisée. La vie politique a même été bouleversée alors que la campagne électorale des municipales du 22 mai vient tout juste de commencer. Les partis politiques ont décidé de stopper leurs activités. Et pour l’instant, sur place, ce sont des unités militaires qui ont pris le contrôle des opérations et qui oeuvrent pour le retour à la normalité.

    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.