GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Kosovo: Le Parlement a été dissous par les députés, signale l'AFP
    • Syrie: le régime va permettre aux civils de sortir de la province d'Idleb (agence officielle Sana)
    • Chine: des morts et des disparus dans des coulées de boue dans une région montagneuse du sud-ouest du pays (autorités)
    • Inde: spectaculaire arrestation de Palaniappan Chidambaram, ancien ministre des Finances devenu l'un des leaders de l'opposition
    • Ce 22 août, la Russie a lancé «Fiodor», son premier robot humanoïde, vers la Station spatiale internationale
    • Texas: douzième exécution depuis le début de l'année aux États-Unis
    Europe

    Le Vatican durcit ses directives contre la pédophilie

    media Le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, William Levada écrit que « l'abus sexuel est un crime qui fait l'objet de poursuites au plan civil». David Paul Morris/Getty Images/AFP

    Annoncée depuis un an, une « lettre circulaire » sur la procédure à suivre au sein de l’Eglise catholique par rapport aux prêtres pédophiles a été publiée ce lundi 16 mai 2011 au Vatican. Elle ordonne notamment aux évêques de déférer à la justice les membres du clergé soupçonnés de ce crime.

    Le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, le cardinal William Levada, est très clair. « L’abus sexuel des mineurs n’est pas seulement un délit sur le plan canonique, écrit-il. C’est aussi un crime qui fait l’objet de poursuites au plan civil ».

    Des soupçons en la matière doivent donc être communiqués à la justice, avec quelques limitations quand même. Par exemple, des informations recueillies lors d’une confession ne pourront toujours pas être divulguées. Néanmoins, les évêques sont appelés à mettre au point des « procédures claires et coordonnées » contre les abus sexuels de mineurs, et de « compléter » celles-ci d’ici un an.

    Les critiques de la politique du Vatican dans le domaine – notamment aux Etats-Unis – regrettent que le document « ne comporte pas de punitions pour les évêques qui n’émettent pas de directives » ou qui les émettent, mais les « violent ». Ils estiment donc que « le régime du secret va perdurer » et que la lettre elle-même ne constitue qu’« un écran de fumée ». Cependant, force est de constater qu’un nouveau petit pas sur le chemin menant l’Eglise à régler ce douloureux problème vient d’être fait.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.