GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 16 Mai
Vendredi 17 Mai
Samedi 18 Mai
Dimanche 19 Mai
Aujourd'hui
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Norvège : le principal suspect recherche la publicité

    media Une femme allume des bougies en hommage aux victimes de la tuerie de l'île d'Utoeya, visible au second plan, et de la bombe d'Oslo, le 22 juillet dernier. AFP/JONATHAN NACKSTRAND

    Les Norvégiens observent une minute de silence, ce lundi 25 juillet 2011 à la mi-journée, en hommage aux 93 victimes de la tuerie de l'île d'Utoeya et de l'attentat d'Oslo. Par solidarité, les Suédois observeront également une minute de silence. Le principal suspect, Anders Behring Breivik, comparaît aujourd'hui devant un juge qui doit se prononcer sur son placement en détention provisoire. Breivik a expliqué hier à la police avoir planifié ces attaques sanglantes de longue date et avoir agi seul. Avant de passer à l'acte, il avait diffusé sur internet une longue diatribe islamophobe de 1 500 pages où il évoquait notamment « l'usage du terrorisme comme moyen d'éveiller les masses ».

    Avec notre correspondant à Oslo, Grégory Tervel

    Jonas Gahr Store

    Ministre norvégien des Affaires étrangères

    25/07/2011
    Face à ce drame qui a profondément choqué le pays, la Norvège n'entend pas renoncer à ses valeurs, explique le chef de la diplomatie norvégienne.
    Écouter

    Anders Behring Breivik va comparaître devant le tribunal d’Oslo, où il sera formellement incarcéré. C’est au juge du tribunal de décider si cette audience doit se tenir à huis clos, comme le souhaite la police.

    Une question importante, car l’avocat de Anders Behring Breivik a fait savoir que son client souhaitait une audience publique, pour s’expliquer sur ses actes. Il ne fait guère de doute que le Norvégien de 32 ans veut profiter au maximum de la tribune qui lui est offerte. Il aurait également demandé à comparaître en uniforme, mais son avocat lui-même ignore de quel uniforme il s'agit.

    Dans son manifeste de 1 500 pages, publié juste avant son passage à l’acte, il écrit noir sur blanc que ces attaques doivent être comprises comme une opération de marketing, dont le but est de faire connaître ses idées. Il écrit aussi qu’un procès lui ouvrira une fenêtre sur le monde. Son manifeste est autant une plateforme politique, qu’une mise en avant de sa propre personne.

    Anders Behring Breivik souhaite une « révolution », pour « mettre un terme à l’islamisation de l’Europe », mais à travers ses écrits, il ambitionne aussi de se poser en martyr, de servir d’exemple, en donnant de multiples conseils pratiques à ceux qui voudraient, comme lui, commettre des actes terroristes.

    Ce que prévoit la loi norvégienne

    Selon les dispositions prévues par loi norvégienne en matière de meurtre, la peine maximale de prison est de 21 ans. Anders Behring Breivik ne peut donc pas être condamné à une peine supérieure. Déjà des voix s'élèvent en Norvège pour demander une refonte de la loi mais la justice norvégienne a les moyens de maintenir un condamné en détention si la justice estime que sa peine n'est pas suffisante pour protéger la société. Un allongement de peine reconductible tous les cinq ans. Ce qui permettrait ainsi de maintenir Anders Behring Breivik incarcéré à vie.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.