GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Vendredi 24 Mai
Aujourd'hui
Dimanche 26 Mai
Lundi 27 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Norvège: Oslo rend hommage aux victimes des attaques de vendredi

    media Près de 150 000 personnes se sont rassemblées dans le centre d'Oslo. A la main, une rose blanche ou rouge pour rendre hommage aux victimes du carnage. REUTERS

    Suite à l’appel d’un internaute signé par 24 000 personnes, une grande manifestation en hommage aux victimes des attentats de vendredi dernier a commencé ce lundi 25 juillet à 16h00 TU à Oslo. Près de 150 000 manifestants se sont réunis autour de la Mairie pour écouter des discours et plusieurs musiciens et chanteurs. Ils ont ensuite traversé en silence tout le centre-ville pour se rendre à la cathédrale.

    Avec notre envoyé spécial à Oslo, Piotr Moszynski

    Après le roi et le gouvernement, le peuple d’Oslo a parlé à sa façon en convergeant de partout vers la Mairie, fleurs à la main. A plusieurs reprises, la foule tendait les bras avec les fleurs vers le ciel, comme si cet océan floral devait devenir un salut et un hommage envoyé aux victimes du carnage.

    Parmi ceux qui quittent un moment le rassemblement pour prendre un café ou se reposer, Ingeborg, une étudiante de 22 ans, explique les raisons qui ont amené des dizaines de milliers de Norvégiens à venir manifester leur émotion. « Il y a plein de choses très belles exprimées en ce moment. Une survivante du massacre a dit : ' si un seul homme peut faire preuve d’autant de haine, imaginez combien d’amour on peut montrer tous ensemble. ' Si on ne continue pas à faire nos projets, notre démocratie, il aurait gagné mais on ne va pas le laisser faire ».

    C’est bien ce qu’a souligné le Premier ministre en parlant, très ému, aux manifestants. Il a notamment rappelé que la société norvégienne ne cessera pas d’être démocratique et ouverte à cause d’un criminel.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.