GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Juillet
Dimanche 15 Juillet
Lundi 16 Juillet
Mardi 17 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 19 Juillet
Vendredi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Jens Stoltenberg, «père de la patrie» norvégienne

    media

    Cinq jours après la double attaque qui a fait 76 morts en Norvège, la cote du Premier ministre Jens Stoltenberg est au plus haut. Partout dans le pays, on salue sa gestion de la crise et le discours rassurant apporté au peuple. Il a annoncé mercredi 27 juillet 2011 la mise en place d'une commission indépendante pour tirer les leçons de la tuerie. Les autorités vont aussi créer une centaine de postes de policier.

    Avec notre correspondant à Oslo, Grégory Tervel

    Premier ministre depuis 2005, Jens Stoltenberg n’a jamais été aussi populaire. Dans un sondage publié par le tabloïd VG, 94% des Norvégiens louent la façon dont il a géré la situation depuis le vendredi 22 juillet. C’est plus que la famille royale, dont la cote est déjà au plus haut.

    Très présent dès les premières heures, Stoltenberg a tout de suite trouvé les mots justes, ce que ses compatriotes voulaient entendre, en affirmant que la Norvège répondrait à la terreur par plus de démocratie et plus d’ouverture. Le chef du Parti travailliste a personnellement été touché par la tragédie. Il a perdu des collègues dans l’explosion de la bombe aux pieds du bâtiment qui abrite son bureau à Oslo et parle de l’île d’Utoya, où il se rend chaque année depuis 30 ans, comme du paradis de sa jeunesse. Il a lui-même dirigé des jeunes travaillistes et connaissait de nombreux militants tombés sous les balles d’Anders Breivik.

    Malgré son propre chagrin, Stoltenberg a parfaitement réussi à garder son calme et rassurer son peuple. Dans la presse, on salue déjà la découverte d’un père de la patrie, une expression faisant référence à l’icône travailliste des années 80, Gro Harlem Brundtland, surnommée la mère de la patrie par les Norvégiens.


    Après la tuerie de vendredi, le gouvernement norvégien prend des mesures. Dans le district d'Oslo notamment, une centaine de postes de policiers vont être créés. Et mercredi 27 juillet, dans l'après-midi, Jens Stoltenberg a annoncé la création d'une commission d'enquête pour faire toute la lumière sur les événements et mettre en évidence d'éventuels dysfonctionnements sur la façon dont la police a géré les attaques.

    Jens Stoltenberg annonce la création d'une commission d'enquête 10/10/2013 - par RFI Écouter

    « Après l'enquête et quand, d'une certaine façon, nous aurons fini de réconforter ceux qui ont perdu des proches, le moment viendra d'examiner toutes les expériences que nous tirons de cette opération », a déclaré le Premier ministre, tout en affirmant que « toutes les ressources disponibles » avaient été employées lors des attaques
     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.