GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Décembre
Vendredi 21 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Les Etats-Unis vont se retirer de l'ensemble de la Syrie, a affirmé mercredi 19 un responsable américain. Au moins 2000 soldats américains y sont déployés pour combattre le groupe Etat Islamique (EI). «C'est un retrait total» qui interviendra «aussi rapidement que possible», a indiqué cette source ayant requis l'anonymat, précisant que «la décision a été prise hier». Le président américain Donald Trump a également tweeté dans ce sens mercredi, affirmant que «nous avons vaincu le groupe Etat islamique en Syrie, la seule raison pour moi pour laquelle nous étions présents pendant la présidence Trump».

    Europe

    En Ukraine, Ioulia Timochenko placée en détention provisoire

    media

    L'égérie de la révolution orange de 2004 en Ukraine, Ioulia Timochenko a été placée ce vendredi après-midi 5 août 2011 en détention pour des outrages répétés à la cour. L'ancienne Premier ministre, sous le coup de plusieurs enquêtes, comparait depuis le 24 juin pour abus de pouvoir dans le cadre de la signature de contrats gaziers avec la Russie en 2009.

    Avec notre correspondant à Kiev, Laurent Geslin

    La chaine humaine n'aura pas résisté bien longtemps. Massés devant le tribunal, les partisans de Ioulia Timochenko ont tenté quelques instants de bloquer le fourgon blindé qui transportait l'opposante vers un centre de détention de Kiev. En vain, quelque 200 policiers des forces spéciales ont dispersé les manifestants, avant d'escorter le véhicule le long de Kreshchatyk, la plus grande avenue de la capitale ukrainienne.

    C'est donc en prison que dormira désormais l'ancienne Premier ministre, un tournant majeur dans le procès médiatique de la principale figure de l'opposition ukrainienne. Le juge en charge de l'affaire a décidé d'autoriser l'arrestation de Ioulia Timochenko pour « des violations répétées des injonctions du tribunal », et ce malgré les mises en garde de l'Union européenne et des Etats-Unis, qui s'inquiètent du caractère « politique » de ce procès.

    De son côté, le président ukrainien, Viktor Ianoukovitch, a fait savoir qu'il n'avait « rien à voir » avec l'incarcération de l'opposante. Le procès de Ioulia Timochenko devrait reprendre le 8 août, dans un climat plus que houleux.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.