GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
Jeudi 23 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 25 Novembre
Dimanche 26 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    « La zone » remporte le prix France24 - RFI du webdocumentaire 2011

    media

    Le webdocumentaire français La Zone, de Bruno Masi et Guillaume Herbaut pour Agat Films et Lemonde.fr, a remporté ce mardi 30 août 2011 le troisième prix FRANCE 24-RFI du webdocu, décerné lors du festival Visa pour l'Image à Perpignan. La zone, retour à Tchernobyl est une « ballade » dans la zone d’exclusion autour de la centrale ukrainienne. 25 ans après la catastrophe, des villes, des paysages, des individus côtoient l’impalpable radioactivité.

    25 ans après le drame, Guillaume Herbaut et Bruno Masi, tous deux journalistes explorent les abords de la centrale ukrainienne. Ils racontent la vie, la vulnérabilité de la région, des individus et l’histoire qui lie les deux de manière si complexe. La Zone est un projet multimédia, composé d'un webdocumentaire, d'une installation présentée du 26 avril au 10 mai 2011 au théâtre de la Gaîté Lyrique à Paris, mais aussi d'un livre édité par Naïve. Un travail qui multiplie les supports, comme autant de chemins proposés pour comprendre…

    26 avril 1986. Le réacteur numéro 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl explose. Dans les jours qui suivent, les populations sont éloignées. Sur place, ceux que l’on a appelé par la suite « les liquidateurs », essaient de limiter les dégâts et enterrent le réacteur dans un immense sarcophage de béton. Le nuage de radioactivité parcourt le ciel européen. C’est le plus grave accident nucléaire jamais survenu.

    Le webdocumentaire de Guillaume Herbaut et Bruno Masi ne donne pas de clés. Il raconte autrement l'histoire d'un territoire irradié dont personne ne veut plus parler. Une perspective inquiétante pour les victimes de la catastrophe de Fukushima, survenue 25 ans plus tard. Un funeste anniversaire.

    La décision fut unanime, une simplicité de présentation, un sujet d’actualité, un vrai regard d’auteur qui pour une fois ne produit pas de la télé améliorée. Bruno Masi et Guillaume Herbaut, nous amènent à la rencontre des gens de Tchernobyl, avec respect et tendresse, en utilisant d’une manière intelligente ce nouveau medium qu’est le webdocumentaire.
    Jérôme Delay, responsable de la photographie pour l’Afrique pour Associated Press, président du jury.


    Ci-dessous un extrait du Webdocumentaire


     

    C'est à l'unanimité que le jury présidé par Jérôme Delay d'Associated Press a choisi ce mardi 30 août de remettre le prix du webdocumentaire 2011 à La zone.

    Ce film a été mis en ligne le 22 avril dernier à l'occasion des 25 ans de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. Il raconte la vie qui reprend dans et aux abords de la zone interdite, polluée par la radioactivité. Il mêle des portraits d'anciens et de nouveaux habitants et une enquête sur la pollution radioactive. On découvre notamment la centrale actuelle qui, bien qu'elle ne produit plus d'électricité, emploie tout de même 2 500 personnes chargées de sa sécurité.

    La zone c'est aussi le village balnéaire de Stratkholessie situé à 200 mètres de la région interdite, sa plage de sable blanc et ses jeunes qui se baignent.

    Tout en sensibilité, narré par une voix de jeune femme à l'accent ukrainien, mêlant photo et vidéo aux couleurs passées, l'ensemble plonge l'internaute dans un univers étrange, d'une grande poésie.

    L'interface est sophistiquée, avec plusieurs tableaux et des dizaines de vidéos, mais le tout est simple d'utilisation et totalement au service des images.

    La zone est un projet ambitieux fruit de plusieurs voyages, étalés sur cinq ans, du photographe Guillaume Herbaut et du journaliste Bruno Masi. En plus de sa déclinaison en ligne, c'est un livre de fiction publié chez Naïve et une installation artistique exposée à la Gaîté Lyrique à Paris en avril dernier.

    C'est grâce à ce dispositif transmédia et l'aide du Centre national de cinématographie (CNC) qu'Agat films et Le Monde ont pu financer ce projet estimé à 150 000 euros.

    C'est moins que Prison Valley, le webdocumentaire primé l'an dernier qui avait coûté plus de 200 000 euros. Mais ces deux exemples, ainsi que l'excellent niveau de la présélection cette année, montrent que le webdocumentaire est une forme d'écriture en voie de sérieuse professionnalisation.

    Pour en savoir plus sur le travail de Guillaume Herbaut et Bruno Masi

    Le webdocumentaire à voir sur le site du monde.fr : http://www.lemonde.fr/week-end/visuel/2011/04/22/la-zone-retour-a-tchernobyl_1505079_1477893.html
    Le blog du projet multimédia : http://www.retouratchernobyl.com/
    La page Facebook : http://www.facebook.com/lazonetchernobyl
    Une interview des deux auteurs Guillaume Herbaut et Bruno Masi : http://blog.progress-in-work.fr/

    Voir les 8 webdocumentaires qui étaient sélectionnés pour le prix 2011.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.