GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Pétrole: le Russe Rosneft et l'Américain ExxonMobil vont prospecter de concert

    media Le Premier ministre russe Vladimir Poutine aux côtés du pdg d'Exxon, Rex Tillerson, lors de la signature de leur accord d'exploration, Sotchi, le 30 août 2011

    Le numéro un du pétrole russe, Rosneft, a signé un important accord de partenariat stratégique avec le géant américain ExxonMobil. Les deux groupes vont explorer ensemble les ressources énergétiques de l’Arctique russe. Depuis le fiasco de son alliance avec le britannique BP, la compagnie russe cherchait un nouveau partenaire étranger. L’accord conclu ce mardi 30 août 2011 dans le sud de la Russie, en présence du Premier ministre russe, permet à Rosneft de s’ouvrir de nouveaux horizons.
     

    Avec notre correspondante à Moscou, Anastasia Becchio

    Vladimir Poutine arborait un large sourire ce mardi 30 août à Sotchi, aux côtés des patrons de Rosneft et d’Exxon Mobil. Le fiasco du printemps dernier est oublié.

    Quatre mois après l’annulation de l’accord d’alliance stratégique avec BP, le numéro un du pétrole russe a fini par trouver un allié de poids, avec lequel il va pouvoir se lancer dans l’exploration des zones off shore parmi les plus prometteuses et les moins visitées au monde.

    Accès à de nouvelles technologies

    Selon l’accord conclu, plus de 3 milliards de dollars vont être investis dans l'exploration de blocs dans la mer Noire et dans la mer de Kara, c'est-à-dire dans l’Arctique, une région qui recèlerait d’importantes réserves d’hydrocarbures.

    Cet accord de partenariat permettra à Rosneft d’accéder aux technologies occidentales de pointe pour exploiter les champs de l'Arctique. Contrairement à ce qui avait été envisagé avec BP, avant que l’alliance ne capote du fait du blocage des partenaires russes de l'entreprise britannique, Rosneft et ExxonMobil ne prévoient pas d’échanger leurs actions. Mais selon le vice-Premier ministre russe, Igor Setchine, les conditions d’Exxon sont bien meilleures que celles proposées par BP ou d'autres compagnies.

    Il faut dire que l'accord conclu avec le géant américain ouvre de belles perspectives à Rosneft. Ainsi le groupe russe pourra être associé à plusieurs projets de prospection sur le continent nord-américain, dans le Golfe du Mexique et au Texas.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.