GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Affaire des prêtres pédophiles: la réponse du Vatican aux accusations de l’Irlande

    media La réponse du Vatican a été adressée à Eamon Gilmore, ministre irlandais des Affaires étrangères et vice-Premier ministre. REUTERS/Max Rossi

    En juillet dernier, coup de tonnerre en Irlande : le Premier ministre accusait le Vatican d'avoir tenté d'entraver une enquête sur des prêtres pédophiles -dix-neuf prêtres du diocèse de Cloyne, dans le sud de l'Irlande-  pour des actes commis en 1996 et 2009. Le Vatican a répondu ce samedi 3 septembre2011 : il dit son horreur de ces crimes mais rejette toute accusation d'interférence dans quelque enquête que ce soit.

    Le Vatican a pris son temps pour répondre -plus d'un mois et demi-  aux accusations de l’Irlande. Mais sa réponse est consistante : 17 pages. Elle est claire aussi : le Saint Siège rejette ces accusations « infondées », tout en se disant « très préoccupé » par les découvertes de la commission sur les « graves manquements du Diocèse de Cloyne » et sur « ses fautes dans la prise en charge des accusations de pédophilie ». Mais elle soutient aussi que ce rapport ne présente aucune preuve que le Saint siège a tenté d'entraver les enquêtes, et renvoie à un texte de mars dernier dans lequel le pape Benoît XVI dit attendre des évêques irlandais qu'ils coopèrent avec les autorités civiles sur ces questions de sécurité de l'enfance.

    Les gens ici pensent que le Vatican aurait dû rappeler l’évêque plus tôt quand il a été incapable de révéler les problèmes.

    Tom Hayes

    Secrétaire de l'Alliance Victim Support Group

    03/09/2011 Écouter

    Le Parlement irlandais, lui, avait accusé le Vatican de « sapper les fondements de la protection de l'enfance » en qualifiant de simple « document de travail » un texte adopté par l'Eglise d'Irlande pour lutter contre la pédophilie dans ses rangs. Réponse du Vatican : nous voulions simplement parler de la nature de ce document, que l'Eglise d'Irlande nous avait présenté comme « non officiel ».

    Bref, le Vatican tente de rassurer ses ouailles déboussolées, sur cette terre catholique qu'est l'Irlande, et il y a du travail, puisqu'avant le rapport sur le diocèse de Cloyne, un autre, fin 2009, avait déjà discrédité l'Eglise en revenant sur des décennies d'abus sexuels commis cette fois dans la région de Dublin, des abus eux aussi passés sous silence.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.