GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Arrestations de militants d'extrême droite après un rassemblement antimusulman

    media Londres, le 3 septembre 2011. Les militants de l'organisation d'extrême droite, EDL, face aux policiers britanniques. © Reuters/Toby Melville

    La police britannique a arrêté une soixantaine de personnes à Londres ce samedi à la suite d'incidents provoqués par un groupe d'extrême droite. Un millier de membres de la Ligue de défense anglaise s'étaient regroupés dans le quartier East London, non loin d'une mosquée malgré l'interdiction de manifester imposée après les émeutes qui ont secoué le pays en août.  Le rassemblement a vite dégénéré.
     

    Avec notre correspondant à Londres, Adrien Moss

    Tous les défilés sont interdits à Londres pendant un mois à la suite des émeutes du mois dernier. C’est la première fois depuis les émeutes raciales de Brixton, il y a 30 ans, que le ministère de l’Intérieur prend une telle décision.

    La English Defense League (EDL- Ligue de défense anglaise- ), la plus connue des organisations d’extrême droite en Grande-Bretagne prévoyait ce 3 septembre, un défilé près de la plus grande mosquée de l’Est de Londres pour protester contre ce qu’elle appelle « l’islamisation de la Grande-Bretagne ». La marche avait été changée en démonstration statique après son interdiction.

    3 000 policiers ont été déployés pour surveiller un millier de manifestants d’extrême droite et pour éviter les affrontements avec 2 500 manifestants antifascistes rassemblés de l’autre côté de la mosquée. Une soixantaine de manifestants d’extrême droite ont été arrêtés pour des actes de violence mineurs.

    La English défense league est la plus militante et la dernière née des organisations d’extrême droite au Royaume-Uni. Son nombre de militants est un secret bien gardé. 600 d’entre eux ont approuvé sur Facebook la tuerie d’Oslo contre l’islamisation de la Norvège.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.