GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    La Mostra montre la nouvelle République de la place Tahrir

    media "Tahrir 2011", le premier documentaire collectif réalisé après la Révolution par les jeunes égyptiens Tamer Ezzat, Ayten Ameen et Amr Salama. La Biennale/Venezia 68

    Ce vendredi 9 septembre est l’avant dernier jour du festival. Une journée très politique puisque consacrée aux révolutions du monde arabe avec deux films : Vanguard, du collectif syrien Abounaddarra, et surtout Tahrir 2011, un film passionnant signé par trois jeunes cinéastes égyptiens Tamer Ezzat, Amin Ayten et Amr Salama.

    Rassemblés dans les rues du Caire, des centaines de milliers d’Egyptiens scandent des slogans anti-Moubarak. Ces images ont fait le tour du monde en janvier dernier, mais le documentaire Tahrir 2011 leur donne une dimension supplémentaire. Le film montre comment les manifestants s’organisaient, jour après jour face à une répression féroce… et l’élan d’enthousiasme qui les portait.

     

    "Vanguards", film réalisé par un collectif syrien, est présenté hors-compétition à la Biennale de Venise 2011. La Biennale/Venezia 68

    « Pendant ces 18 jours on a vu une utopie en marche. C’était incroyable, s’exclame Amr Salama, coréalisateur du film. Des chrétiens qui protégeaient les musulmans pendant la prière et l’inverse. Les gens nettoyaient les rues, vidaient les ordures, se relayaient pour apporter de la nourriture. Voilà, la nouvelle République de la place Tahrir !!! Rien qu’au souvenir de ces journées, j’ai la chair de poule. »

    Tahrir 2011 est aussi une plongée dans le système Moubarak. Un film fait à chaud - mais qui a toute la profondeur requise pour livrer des éléments d’analyse cruciaux sur les rouages de la dictature.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.