GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Aujourd'hui
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    L'ex-Premier ministre croate Ivo Sanader a été inculpé pour corruption

    media L'ex-Premier ministre croate Ivo Sanader le 1er juillet 2009 à Zagreb REUTERS/Nikola Solic/Files

    L'ancien Premier ministre croate Ivo Sanader a été inculpé une nouvelle fois par la justice de son pays, cette fois-ci pour des pots-de-vin de 10 millions euros. Cette somme lui aurait été versée par le groupe pétrolier hongrois MOL pour s'assurer une position dominante dans la compagnie pétrolière croate INA. Et les choses pourraient ne pas s'arrêter là.

    C'est la deuxième inculpation d'Ivo Sanader en moins d'un mois, et toujours pour des accusations de corruption. On lui reproche cette fois-ci d'avoir reçu 10 millions d'euros du groupe hongrois MOL, qui aurait obtenu en échange une position dominante parmi les actionnaires de la compagnie pétrolière croate INA.

    Ivo Sanader a déjà été inculpé au mois d'août dans le cadre d'une autre affaire. Il aurait touché dans les années 1990 près d'un demi-million d'euros, soit 5% du montant d'un prêt consenti par une banque autrichienne à la Croatie. L'ex-Premier ministre est aussi soupçonné dans une affaire de « caisses noires » de son parti l'Union démocratique croate. Cette formation est toujours au pouvoir à Zagreb mais elle l'a exclu de ses rangs.

    Ivo Sanader, Premier ministre de 2003 à 2009, arrêté en Autriche en décembre 2010 puis extradé vers son pays, est le plus haut dirigeant croate inculpé pour corruption. La Croatie devrait adhérer à l'Union européenne en 2013 et la justice de Zagreb a redoublé d'efforts dans la lutte contre la corruption.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.