GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 3 Décembre
Dimanche 4 Décembre
Lundi 5 Décembre
Mardi 6 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 8 Décembre
Vendredi 9 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    La colère des sans-abri après le tremblement de terre en Turquie

    media

    La Turquie a fini par accepter, le mercredi 26 octobre 2011, l’aide internationale pour faire face aux besoins des populations sinistrées par le séisme qui a secoué dimanche le sud-est du pays faisant à ce jour 461 victimes et des dizaines de milliers de sans-abri. Ces sans-abri qui protestent contre l’insuffisance des moyens déployés pour leur hébergement quatre jours après le drame.

    Avec notre correspondant à Istanbul, Jérôme Bastion

    Il n’y a toujours pas assez d’abris pour les sinistrés du séisme de Van et des alentours, malgré à la fois les excuses du Premier ministre sur l’estimation de l’ampleur des dégâts, et les propos du chef du Croissant-Rouge pour qui chaque foyer a désormais droit à sa tente.

    Mais au moment où la pluie tombe drue et parfois la neige dans les reliefs, la contestation monte : les convois d’aide, surtout de tentes, sont attaqués et dévalisés avant même d’arriver à bon port ; l’opposition kurde légale du BDP réclame 10 fois plus de tentes que celles actuellement disponibles, soient 120 000 au lieu des 17 000 jusque-là distribuées ; et plus d’une trentaine de maires locaux ont présenté officiellement leur démission parce qu’ils s’avouaient incapables de répondre aux besoins de leurs administrés.

    C’est peut-être la raison pour laquelle le chef du gouvernement a finalement accepté, ce mercredi matin, les propositions d’assistance de la communauté internationale, dans un premier temps déclinées. Si les premiers secours ont été plutôt bien gérés par la cellule de crise du Premier ministre, il en va en effet là de la crédibilité des services de l’Etat central dans une région sensible, parce qu’essentiellement kurde.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.