GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Nouveau gouvernement grec: l'impossible tâche de M. Papandréou?

    media Le Premier ministre grec, Georges Papandréou en compagnie de Carolos Papoulias, président du pays. REUTERS/Panayiotis Tzamaros

    En Grèce, il ne sera pas si facile de constituer le gouvernement de sortie de crise. Initiée par M. Papandréou afin de tenter d'éviter la faillite du pays et les menaces de ses partenaires de pousser la Grèce vers la sortie de l'euro, la recherche d'un gouvernement d'union nationale apparaît bien compliquée. Et notamment après le refus, jusque-là, des principaux partis d'opposition d'y participer.

    « Je ferai tout mon possible en vue de la création d'un gouvernement de large coopération », c'est le président grec, Carolos Papoulias, qui s'exprime ainsi lors de son entrevue avec le Premier ministre Papandréou. « Gouvernement de coopération », les termes choisis sont importants: plus question en effet de compter sur un gouvernement d'union nationale. Le principal parti d'opposition avait un temps laissé entendre qu'il pourrait valider le plan européen en échange du départ de l'actuel Premier ministre.

    Mais ce samedi 5 novembre 2011, marche arrière pour le chef des conservateurs. Antonis Samaras réclame à nouveau des élections anticipées immédiates, et renoue avec un rejet inconditionnel de la politique d'austérité dictée par les bailleurs de fonds du pays.

    Qui donc alors pourrait participer à ce gouvernement de coalition? certainement pas les communistes, en opposition frontale, et qui, eux aussi réclament des élections.
    Restent, hormis les socialistes, deux petites formations de droite dissidente, dont un parti d'extrême droite, qui se disent prêtes à discuter, mais leur légitimité politique est faible.

    Quant au scénario d'élections anticipées, il a toujours été rejeté par l'actuel Premier ministre. Andréas Papandréou estime qu'ils serait catastrophique de les convoquer avant le lancement de l'accord européen de désendettement. La dernière mission du Premier ministre grec Papandréou s'annonce donc des plus ardues.

    Il semble que l’union nationale ne soit pas possible, puisque le principal parti d’opposition refuserait de participer. Il faut utiliser le conditionnel parce que les choses ne sont pas très claires…

    Anne Levade

    Professeur de droit constitutionnel à l'université Paris-Est Créteil

    05/11/2011
    Turbulences économiques et désormais turbulences politique. La Grèce semble prise dans un cercle vicieux et il est difficile de savoir quand et comment elle en sortira. Après une semaine de tension, le parlement a finalement voté la confiance au gouvernement de George Papandreou. Celui-ci rencontre le président Karolos Papoulias en vue de former un gouvernement d'union nationale ou une coalition. L'opposition conservatrice réclame des élections anticipées.
    Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.