GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Accord politique en Grèce, Papandréou va quitter le poste de Premier ministre

    media Le président grec Carolos Papoulias (C) a reçu Georges Papandréou (G) et Antonis Samaras au Palais présidentiel à Athènes, le 6 novembre 2011. REUTERS/John Kolesidis

    A l’issue de la rencontre ce dimanche 6 novembre entre le président grec, le Premier ministre Georges Papandréou et le leader de l’opposition Antonis Samaras, un accord a été trouvé pour la « formation d'un nouveau gouvernement qui ne sera pas dirigé par l'actuel Premier ministre Georges Papandréou », a indiqué un communiqué de la présidence de la République.

    Avec notre envoyée spéciale à Athènes

    En présence du président de la République Carolos Papoulias, le Premier ministre Georges Papandréou et son rival conservateur Antonis Samaras se sont retrouvés ce dimanche 6 novembre à la table des négociations pendant une heure et demie afin de trouver un accord sur un gouvernement de coalition. C’est chose faite. Les deux partis, socialiste et conservateur, vont former un gouvernement de coalition.

    Mais cette coalition ne sera pas dirigée par l’actuel Premier ministre Georges Papandréou. Le nom du nouveau chef de gouvernement sera annoncé ce lundi. Il y a deux favoris pour ce poste : l'actuel ministre des Finances Evangélos Vénizélos et l'ancien vice-président de la Banque centrale européenne Lucas Papademos.

    Le leader de l'opposition Antonis Samaras aura un deuxième rendez-vous avec Georges Papandréou ce lundi notamment pour désigner le nouveau Premier ministre et composer ensemble le gouvernement.

    La mission la plus urgente de cette nouvelle équipe ce sera d’adopter le troisième plan d’aide européen décidé à Bruxelles le 27 octobre dernier.

    Dès que ce sera fait, il doit y avoir des élections anticipées. C’était l’une des conditions du chef de l’opposition Antonis Samaras. Il semble avoir gagné sur ce point.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.