GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Cuba dénonce l'«expulsion injustifiée» par Washington de deux de ses diplomates (ministre des Affaires étrangères)
    Europe

    Le blocage politique persiste à Athènes

    media Conseil des ministres extraordinaire à Ahtènes, dimanche 6 novembre 2011. Reuters

    Les partis politiques grecs ont entamé ce dimanche 6 novembre d'âpres négociations pour montrer aux autres pays de la zone euro leur détermination à poursuivre sur la voie de l'austérité. Evangelos Venizelos, le ministre des Finances, est attendu demain lundi à Bruxelles par ses homologues européens, inquiets de la fragilité de la situation politique grecque. Mais à Athènes, les choses coincent toujours, Georges Papandréou conditionne sa démission à un accord politique sur un gouvernement de coalition. L'opposition réclame l'inverse. Le Premier ministre propose une rencontre avec son adversaire Antonis Samaras, le leader de l'opposition, chez le chef de l'Etat pour tenter de trouver une solution à la crise politique.

    Le Premier ministre grec persiste et signe : pas de démission avant qu'un accord sur un gouvernement provisoire soit conclu. Hors de question de laisser un vide au sommet de l'Etat, même temporairement. Mais pour former ce nouveau gouvernement, Georges Papandréou a besoin d'une large coalition. Et c'est là où la situation est bloquée : Antonis Samaras, chef de la droite grecque, attend, lui, le départ de Papandréou pour ensuite soutenir le nouveau gouvernement. Et le temps presse.

    Chaque camp joue la montre

    La Grèce doit impérativement envoyer un message de stabilité et de crédibilité aux marchés et aux Etats européens. D'ailleurs dès demain lundi, le pays tentera d'obtenir de Bruxelles le versement de 80 milliards d'euros d'ici la fin du mois de février. En résumé, chaque camp joue la montre en espérant, que l'autre cèdera le premier. Quoi qu'il en soit le dénouement de cette crise doit intervenir très vite. Probablement dès ce dimanche soir car Papandréou a proposé à Samaras de le rencontrer chez le chef de l'Etat.

    Déjà dans l'après-midi un Conseil des ministres extraordinaire devait avoir lieu pour choisir le prochain Premier ministre. Evangelos Vénizélos, actuel ministre des Finances, et Lucas Papademos, conseiller de Papandréou, figurent parmi les favoris.

    L'heure est grave

    L'Eglise orthodoxe, habituellement très discrète sur la scène politique, appelle les dirigeants de partis à « assumer leur responsabilités historiques ».

    Olli Rehn, le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, a indiqué ce dimanche, que les Européens se préparent à tous les scenarii, y compris à une sortie de la Grèce de la zone euro.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.