GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Le remaniement gouvernemental est imminent en Italie

    media Le Sénat italien lors de l'adoption de la loi de stabilité financière le 11 novembre 2011. REUTERS/Stefano Rellandini

    Après l'adoption du plan de rigueur par le Sénat hier vendredi, c'est au tour des députés italiens de se prononcer ce samedi 12 novembre sur la loi de stabilité financière réclamée par l'Union européenne, et dont l'adoption devrait marquer la fin de la présence de Silvio Berlusconi à la tête du gouvernement. Berlusconi, privé mardi dernier de sa majorité à la Chambre, a promis de démissionner pour laisser la place à un gouvernement élargi qui devrait être dirigé par l'ancien commissaire européen Mario Monti.

    C'est vers 15 heures cet après-midi que les députés italiens doivent se prononcer sur les mesures destinées à réduire la dette et relancer la croissance de leur pays. On sait d'ores et déjà qu'un Conseil des ministres se tiendra ensuite vers 17 heures.

    Ce sera très probablement la dernière fois que Silvio Berlusconi se réunira avec son gouvernement. Car le Cavaliere a promis de démissionner pour laisser la place à un gouvernement de transition.

    Le départ de Berlusconi sera le point culminant d'une semaine particulièrement tendue. L'intervention du président italien a accéléré les événements ces derniers jours. Alors que ce rôle ne lui revenait pas, c'est Giorgio Napolitano qui a annoncé mardi la démission de Silvio Berlusconi. En pleine tempête de la zone euro, le chef de l'Etat a su rassurer les partenaires européens.

    Et c'est encore grâce à son intervention que le Parlement italien, pourtant connu pour sa lenteur, a décidé d'adopter en un temps record les réformes économiques promises à l'Union européenne. La composition du nouveau gouvernement sera annoncée probablement dès dimanche soir, et donc avant l'ouverture des marchés lundi.

    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.