GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Août
Dimanche 21 Août
Lundi 22 Août
Mardi 23 Août
Aujourd'hui
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Les «indignés» de Londres inaugurent leur troisième site d’occupation

    media

    Des militants anticapitalistes venus d’une dizaine de sites occupés en Grande-Bretagne se sont retrouvés hier samedi 19 novembre à Londres. Ils ont symboliquement inauguré une «banque d’idée» dans un immeuble désaffecté appartenant à la banque suisse UBS. Ce lieu est le troisième site occupé par les «indignés» dans la capitale britannique.

    Avec notre correspondant à Londres, Adrien Moss

    Une centaine de tentes sont toujours autour de la cathédrale Saint-Paul. Elles sont là depuis maintenant cinq semaines. Un autre village de toile est installé dans un square non loin de là. Et depuis vendredi 18 novembre, un immeuble désaffecté appartenant à la banque suisse UBS, est squatté par des manifestants anticapitalistes. Ils en ont fait ce qu’ils appellent une « banque d’idées », un lieu de débat pour discuter les actions à mener et les revendications à défendre.

    Des manifestants étaient venus samedi 19 novembre de Plymouth, Newcastle, Bath, Brighton, Bristol, Liverpool, Cardiff, et Edimbourg. Ils veulent lancer une campagne nationale. Les « indignés » interviendront la semaine prochaine dans une conférence intersyndicale à Londres. C’est le signe que les syndicats sont prêts à faire alliance avec eux. Ils vont aussi s’associer à la grève du secteur public pour défendre les retraites à la fin du mois.

    La corporation de la City de Londres va demander mercredi 23 novembre leur expulsion à la justice. La banque suisse UBS, dernière victime des indignés, a promis, elle « une réaction appropriée ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.