GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    En Russie, les manifestations continuent contre la victoire du parti de Vladimir Poutine

    media Les policiers russes forment un cordon en attendant les gens qui manifestent contre les resultats des élections, à Moscou, le 7 décembre 2011. REUTERS/Denis Sinyakov

    En Russie, la colère gronde. Ce mercredi 7 décembre, pour le troisième jour de suite les opposants dénoncent des fraudes et contestent la victoire du parti de Vladimir Poutine aux élections législatives. Les manifestants tentent de se rassembler.

    Avec notre correspondante à Moscou, Anastasia Becchio

    Les policiers repoussent violemment les manifestants et les journalistes qui tentent de se rapprocher de la place Triomphalnaya, le lieu de rassemblement traditionnel de l’opposition.

    La place est quadrillée par les hommes armés de matraques. Derrière eux, des cars de police sont garés sur plusieurs centaines de mètres avec des centaines d’hommes prêtes à intervenir en renfort.

    Les manifestants pour le moment restent silencieux. Il faut dire qu'hier, mardi plus de 500 personnes ont été arrêtées pour avoir scandé des slogans contre le pouvoir et en particulier contre Vladimir Poutine. Dans l'après-midi, il y a eu un long face-à-face entre un député de Russie juste (le parti de centre-gauche arrivé en troisième position aux législatives) et les forces de l’ordre. « Vous êtes du côté des fraudeurs, leur a-t-il lancé, vous avez contribué à rendre ces élections sales ! »

    Selon Ilia Ponomariov, député du parti Russie juste, le score réel de Russie unie à Moscou serait de 25% et non de 46% officiellement annoncé. Une différence de 21 points qui selon lui aurait été suffisante pour lui pour faire perdre sa majorité au parti de Vladimir Poutine.

    Les gens qui sortent pour manifester à Moscou n’ont rien de radicaux. Beaucoup manifestent pour la première fois et tous ont répondu aux appels lancés sur internet pour réclamer un nouveau décompte des voix de l’élection de dimanche.

    Difficile d’évaluer le nombre de manifestants qui sont repoussés en ce moment même vers les rues adjacentes. Mais plus de 8 000 personnes avaient répondu à l’appel d’un groupe dénommé « manifestation pour des élections honnêtes » sur internet.


    Mikhaïl Gorbatchev demande carrément l'annulation des législatives. L'ancien président soviétique, le Monsieur perestroïka, chantre de la transparence à l'époque de l'URSS demande au Kremlin de reconnaître qu'il y a eu des fraudes.

    L'Union européenne demande à Moscou de respecter la liberté d'expression. Catherine Ashton, la chef de la diplomatie européenne s'inquiète des violences policières contre les opposants.

    Enfin le blog le plus lu de Russie est celui d'Alexï Navalny. Cet avocat est devenu en quelques jours le symbole de l'opposition à Vladimir Poutine.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.