GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Décembre
Vendredi 21 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    L’ex-KGB cherche à faire taire les réseaux sociaux russes

    media

    Immanquablement, les réseaux sociaux secouent les régimes où la liberté d’expression peine à trouver sa place. Cette fois-ci, c’est en Russie que la réaction se fait sentir par le biais de sites qui fédèrent les jeunes et les amènent à contester, dans la rue, le résultat des dernières législatives. Le gouvernement russe par l’intermédiaire du FSB chercherait à museler cette contestation en bloquant l’accès aux pages propageant ce vent de révolte.

    Le service de sécurité de Russie, le FSB (succcesseur du KGB), a demandé au site VKontakte, un des réseaux sociaux les plus populaires en Russie (lire ci-contre « Réseaux sociaux : l'exception russe »), de bloquer les groupes contestant la victoire du parti au pouvoir aux législatives. On a ainsi pu lire sur le blog de l'administrateur d’un groupe d'opposition (edvvvard.livejournal.com) cette conversation avec Pavel Dourov, un des créateurs du réseau social VKontakte.ru : « Ces derniers jours, le FSB a demandé de bloquer les groupes d'opposition, dont le vôtre. Nous ne le faisons pas, par principe. » M. Dourov a ensuite ajouté : « Je ne sais pas comment cela va se finir pour nous, mais nous tenons bon. »

    Le porte-parole de VKontakte, Vladislav Tsyploukhine, a confirmé sur la radio Echo de Moscou que cette discussion publiée sur LiveJournal, le lieu de publication du blog, était bien authentique.
     
    « L’hiver russe » ou « la révolution des neiges »
      
    Il faut dire que les milliers de Russes qui sont descendus dans la rue depuis lundi dans les deux principales villes, Moscou et Saint-Pétersbourg, pour contester la victoire aux législatives du parti de Vladimir Poutine se sont mobilisés essentiellement via l'internet et les réseaux sociaux. Les récents appels, sur Facebook et surtout VKontakte, à manifester samedi prochain à Moscou ont ainsi reçu le soutien de dizaines de milliers de personnes.
     
    Pour l’instant, le mouvement hésite à s’intituler : ce sera soit « l’hiver russe » soit « la révolution des neiges ». Gageons que Vladimir Poutine cherche en ce moment la paire de gants appropriée pour faire taire la contestation.
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.