GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Russie: l'opposition continue de dénoncer des fraudes aux législatives

    media Policiers russes en marge des manifestations du 7 décembree 2011 à Moscou. REUTERS/Denis Sinyakov

    En Russie, l'arrestation de centaines de personnes depuis dimanche n'entame pas la détermination des opposants, qui continuent de dénoncer les fraudes ayant émaillé les élections législatives. Même si le déploiement massif de policiers a compliqué la tâche des manifestants hier.

    Avec notre correspondante à Moscou, Anastasia Becchio

    Hier soir mercredi à Moscou, le nouvel appel à manifester a tourné court : les forces spéciales avaient été déployées en masse tout autour de la place que voulaient investir les mécontents. Elles ont énergiquement repoussé les quelques dizaines de personnes venues pour la troisième soirée consécutive. En trois jours, plus de 1 000 personnes ont été arrêtées à Moscou et à Saint-Pétersbourg.

    Malgré cela, la détermination des mécontents ne retombe pas, du moins sur internet, où les témoignages et les documents sur les falsifications se multiplient, contribuant à alimenter le ressentiment d’une partie de la population.

    Plusieurs partis, dont le parti social-démocrate Russie juste, qui a recueilli 13% des voix dimanche, demandent un nouveau décompte des voix dans certaines régions. Mais le pouvoir continue de faire la sourde oreille. Les principales chaînes de télévision russes passent sous silence les actions de protestation.

    C’est donc sur les réseaux sociaux que s’appuie l’opposition, qui tente de canaliser le mécontentement et qui espère faire le plein samedi à Moscou. Plus de 24 000 personnes ont répondu à l’appel sur Facebook, 7 000 autres indiquent qu’elles y participeront peut-être. La manifestation a reçu l’aval des autorités mais pour seulement 300 participants. L’adjoint au maire de Moscou a prévenu qu’en cas de dépassement, la police entrerait en action. Quant aux organisateurs, ils seront passibles de 15 jours de prison.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.