GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Russie : Dmitri Medvedev souffle le chaud et le froid sur l'opposition de la rue

    media Moscou, Kremlin, 22 décembre 2011. Dmitri Medvedev sur le point de prononcer son discours annuel sur l'état de la nation. © Reuters/Alexander Zemlianichenko

    Le président russe Dmitri Medvedev a annoncé ce 22 décembre 2011 son intention de réaliser une grande réforme politique et électorale. À 48h de manifestations de l'opposition contre les résultats des élections à la Douma, il a dénoncé  les « provocateurs et extrémistes » de l'opposition, qui selon lui poussent le pays vers le « chaos » avec le soutien de l'étranger, tout en affirmant avoir  « entendu » les appels au changement.

    Dmitri Medvedev a fait un vrai numéro d’acrobate. Sans fixer de date, il propose une réforme complète du système politique avec le retour à l'élection directe des gouverneurs de régions, l'assouplissement des règles d'enregistrement des partis politiques et de participation a la candidature présidentielle. Défendant le droit d’exprimer son opinion en Russie par les moyens légaux, il a dénoncé les tentatives de manipulations du peuple russe et accusé les manifestants d'attiser les conflits sociaux. « Nous ne laisserons pas les provocateurs et extrémistes entraîner la société dans leurs aventures », a-t-il déclaré devant les parlementaires fraichement élus, ajoutant « Nous ne tolérerons pas non plus d'ingérence de l'étranger dans nos affaires intérieures ».

    Son discours qui reprend les critiques de Vladimir Poutine contre les Etats-Unis accusés d'être derrière la montée de la contestation en Russie n'est pas vraiment de nature à apaiser la colère des opposants à deux jours d’un grand rassemblement organisé à Moscou pour contester les résultats des élections législatives du 4 décembre.

    Le principe de l'élection directe des gouverneurs de région avait été supprimé en 2004 au profit d'un système de nomination par le Kremlin. Selon les termes de la loi actuelle, un candidat à la présidentielle doit recueillir au moins deux millions de signatures pour être enregistré. Dmitri Medvedev a annoncé qu'à l'avenir, un candidat ne devrait recueillir plus que 300 000 signatures.

    _________________

    À consulter :

    Élection présidentielle en Russie, 14 mars 2004. Fondation Robert Schuman.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.