GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    A la Une: Bosnie-Herzégovine, la Republika Srpska fête ses 20 ans, scandale à Sarajevo

    Une revue de presse présentée en partenariat avec Le Courrier des Balkans.

    Le 9 janvier 1992, l’assemblée des Serbes de Bosnie déclarait officiellement la création de la République serbe de Bosnie, dont le premier chef politique a été Radovan Karadžić. Les célébrations à Banja Luka pour ce 20e anniversaire suscitent de nombreuses critiques au sein de la fédération croato-musulmane. La venue du président Tadić et du patriarche Irinej sont notamment visées.
    Lire : Bosnie : la Republika Srpska fête son vingtième anniversaire, indignation en Fédération

    En Bosnie-Herzégovine, le dernier recensement de la population remonte à... 1991 ! Un accord aurait été trouvé entre les principaux partis du pays pour organiser enfin un nouveau recensement en 2013. C’est une condition fixée par l’UE mais, en Bosnie, les statistiques démographiques sont toujours perçues comme des armes de guerre...
    Lire : Bosnie-Herzégovine : un recensement de la population en 2013 ?

    Il y a dix ans, les premiers prisonniers arrivaient sur la base américaine de Guantanamo. Durant sept ans, six citoyens de Bosnie-Herzégovine, originaires d’Algérie, y ont été détenus, sans explication ni accusation. Ils ont été libérés en 2008 par la justice américaine. Certains sont revenus vivre en Bosnie, deux d’entre eux résident désormais en France. Par contre, ils n’ont jamais reçu le moindre dédommagement pour les souffrances endurées. Une plainte a été déposée devant la CEDH contre la Bosnie-Herzégovine pour non assistance à ses ressortissants.
    Lire : Guantanamo : sept ans d’enfer pour six citoyens de Bosnie-Herzégovine 

    En charge des Finances dans le gouvernement de la Fédération croato-musulmane de 2007 à 2011, Vjekoslav Bevanda est un technicien avant d’être un politicien. Le nouveau Premier ministre fait consensus au sein de la classe politique bosnienne, même si certaines voix émettent des doutes sur sa probité. Ce cadre du HDZ originaire de Mostar, a fait carrière dans le secteur bancaire avant de se lancer sur le tard en politique.
    Lire : Vjekoslav Bevanda, un économiste à la tête de la Bosnie-Herzégovine 

    Les guerres des années 1990 en Croatie et en Bosnie ont été alimentées via un gigantesque réseau de trafic d’armes, qui a contourné sans difficultés l’embargo des Nations unies. Les mafias russe, italienne ou albanaise ont pris part à ces juteuses affaires, servant d’intermédiaires aux États, Russie, Allemagne et Royaume-Uni en tête. L’enquête explosive du journaliste slovène Blaž Zgaga.
    Lire : Trafics d’armes dans les guerres de l’ancienne Yougoslavie : des Européens dans la ligne de mire

    Chaque année, plus de 200 tonnes de drogues transitent par le territoire monténégrin. Au carrefour des routes de la cocaïne et de l’héroïne, le pays est le paradis des narco-trafiquants. Corruption, frontières poreuses, il est facile d’y faire des affaires... Un business des plus lucratifs, puisqu’il rapporterait pas moins de 500 millions annuels, soit environ 12% du PIB national. Reportage au cœur des mafias.
    Lire : Trafic de drogues : le Monténégro, plaque tournante des Balkans 

    Principal refuge de la côte adriatique orientale pour les oiseaux migrateurs, la saline d’Ulcinj est menacée par un vaste projet de complexe touristique. Cette zone naturelle protégée fait l’objet d’une intense spéculation immobilière de la part d’un tycoon proche du clan Đukanović. Une affaire embarrassante pour le pouvoir monténégrin, qui pourrait retarder les négociations d’adhésion à l’UE. Reportage.
    Lire : Monténégro : la saline d’Ulcinj, réserve naturelle ou futur complexe touristique de luxe ? 

    En 2011, plus de 3.000 demandes d’asile ont été enregistrées en Serbie, 60 fois plus qu’en 2008. Depuis quelques années, le pays est devenu l’une des plaques tournantes de l’immigration illégale en Europe. Si l’objectif de ces migrants est de rejoindre l’Union européenne à tout prix, Belgrade n’est absolument pas préparé à un tel afflux, qui risque encore de s’accroître. Entretien avec Radoš Đurović, du Centre pour la protection et l’aide des demandeurs d’asile à Belgrade.
    Lire : Migrations : « 10 à 20.000 clandestins traversent la Serbie chaque année » 

    En Serbie, plus de 700.000 personne disposent de moins de cent euros par mois pour vivre. Le nombre de personnes vivant sous le seuil officiel de pauvreté, particulièrement bas, avait diminué de 2003 à 2007. Depuis, du fait de la crise, il ne cesse d’augmenter à nouveau. La pauvreté touche 120.000 enfants.
    Lire : Serbie : plus de 700.000 personnes vivent sous le seuil de pauvreté   

    Tomislav Nikolić, le chef de l’opposition nationaliste serbe, rappelle ses priorités : si l’UE exige la suppression des institutions serbes dans le nord du Kosovo, il faut rompre le dialogue avec Bruxelles ! Convaincu de diriger le prochain gouvernement du pays, Tomislav Nikolić exclut toute idée de « grande coalition » avec le Parti démocratique (DS), actuellement au pouvoir, mais il appelle à un « consensus national » sur le dossier du Kosovo.
    Lire : Tomislav Nikolić : « s’il le faut, la Serbie doit rompre les ponts avec l’UE pour défendre le Kosovo »
    Les quatre communes serbes du nord du Kosovo ont confirmé leur décision de convoquer un référendum le 15 février, malgré les mises en garde du président Tadić et du gouvernement serbe unanime qui considère que ce référendum est anticonstitutionnel et risque fort d’aggraver la crise. Cette analyse est partagée par les Serbes des enclaves du sud du Kosovo, tandis que se pose la question du financement de la consultation.
    Lire : Serbes du Nord du Kosovo : un référendum qui divise 

    Une « campagne courte, claire et transparente » : les citoyens croates devront se prononcer le 22 janvier 2012 sur l’adhésion de leur pays à l’Union européenne. Les sondages indiquent que le « oui » devrait l’emporter, mais les opposants dénoncent la « propagande » gouvernementale qui fausse la campagne. Pour sa part, l’ONG citoyenne GONG appelle au report du référendum, en dénonçant la durée bien trop courte de la campagne.
    Lire : Intégration européenne de la Croatie : campagne à sens unique pour le référendum du 22 janvier

    Zoran Janković, le maire de Ljubljana, avait créé la surprise en arrivant en tête aux législatives anticipées du 4 décembre 2011 mais son mouvement, Slovénie positive, ne dispose pas de la majorité au Parlement. L’ancien Premier ministre conservateur Janez Janša, arrivé en 2e position, fait des pieds et des mains pour lui damer  le pion. Le président Danilo Türk doit désigner un autre mandataire dans un délai de 14 jours.
    Lire : Slovénie : pas de majorité pour Zoran Janković

    Igor Mandić, l’un des plus célèbres journalistes croates, aujourd’hui âgé de 72 ans, lance un pavé dans la mare à quelques jours du référendum sur l’intégration européenne. Pour cet ardent militant d’une Croatie indépendante, il serait préférable de recréer une Yougoslavie sur de nouvelles bases plutôt que d’entrer dans l’UE. Pourquoi ?
    Lire : Croatie : pour Igor Mandić, « mieux vaut une nouvelle Yougoslavie que l’UE » 
    La Croatie, 28e membre de l’Union européenne : oui ou non ? 

    Faut-il faire du « sport » ou du « šport » ? Le premier terme sonnerait trop « serbe », tandis que le second serait correct en langue croate... Les appellations de deux ministères du nouveau gouvernement croate ont été changées, provoquant une fronde des linguistes qui insistent sur le retour aux formes « purement croates ».
    Lire : Croatie : fronde des linguistes contre le gouvernement de Zoran Milanović 

    Parlez-vous serbo-croate, croato-serbe, serbe, croate, bosniaque, bosnien ou monténégrin ? L’éternel débat n’en finit pas de rebondir. Après la tendance à forcer les différences dans les années 1990, beaucoup de linguistes, mais aussi d’écrivains, insistent désormais sur l’identité commune de cette langue, malgré ses « variantes »... La question est toujours éminemment politique.
    Lire : Serbo-croate/croato-serbe : les avatars très politiques d’une langue autrefois commune

    Goran Vojnović a fait une entrée fracassante dans le paysage littéraire slovène lors de la sortie de son premier roman, Čefurji raus (« Dehors, les culs-terreux ! »), en 2008. Venu du monde du cinéma, le jeune homme d’origine serbe sort un nouveau livre, Yougoslavie, ma patrie, dans lequel il aborde la fin sanglante de la Fédération et les questions de mémoire et de culpabilité. Interview d’un trentenaire bien dans son survet.
    Lire : Goran Vojnović, nouvelle star de la littérature slovène et « patriote yougoslave »

    Le Courrier des Balkans traverse aujourd’hui une période difficile. Depuis maintenant trois ans, les subventions qui nous étaient habituellement accordées sont en forte diminution ou nous ont été refusées. Trouver de nouveaux financements n’est guère facile en période de crise économique et de malaise social. Nous faisons donc appel à nos lecteurs pour poursuivre cette aventure commencée en 1998.
    Appel aux lecteurs : soutenez Le Courrier des Balkans !
     

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.