GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 20 Novembre
Mercredi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Fuite de gaz en mer du Nord: Total met en place un plan d’urgence

    media

    Le groupe pétrolier Total est confronté en mer du Nord à son plus gros incident depuis au moins dix ans. L'une de ses plateformes connaît une importante fuite de gaz à environ 240 kilomètres au large des côtes écossaises. Le groupe français a mis en place un plan d'urgence avec des mesures drastiques et l’évacuation de son personnel sur place. Mardi soir à la Bourse de Paris, la perspective d'un incident majeur a fait chuter brutalement l'action de Total, qui a perdu d'un coup 5,9%.

    Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

    La catastrophe dans le golfe du Mexique avec l’explosion de la plateforme Deep Water de BP, il y a deux ans, est dans tous les esprits. Total ne veut donc prendre aucun risque. Après l’évacuation dès dimanche des 238 employés de la plateforme d’Elgin, à 240 kilomètres au large de l’Ecosse, et la coupure de l’électricité pour limiter les risques d’explosion, un périmètre de sécurité a été établi interdisant la navigation à moins de deux milles nautiques (3,7 km) ainsi que le survol de la zone par les avions et les hélicoptères. De son côté la compagnie Shell a évacué ses employés se trouvant sur deux de ses installations situées à quelques kilomètres de là.

    Néanmoins, les responsables de Total admettent qu’au-delà de ces mesures de précaution, ils ne peuvent pas faire grand chose dans l’immédiat et restent très inquiets. Le gaz qui continue actuellement de fuir et forme un nuage au-dessus de la plateforme d’Elgin, est extrêmement inflammable et toxique selon les océanographes. Une torchère brûle toujours sur le lieu de l’incident. C’est habituel sur ce type de plateforme mais si le nuage de gaz venait à changer de direction, c’est un risque supplémentaire d’explosion.

    La compagnie française a avoué que l’une des solutions avancées pour stopper la fuite, le forage d'un puits de secours qui permettrait de réduire la pression dans le puits d'origine, est une opération de longue haleine qui prendrait au moins six mois. Un délai dont s’alarment les organisations écologistes qui plaident depuis longtemps pour que la Grande-Bretagne se tourne vers des énergies propres comme le vent, le soleil et la mer.

    La différence notable, c’est que l’on est par une faible profondeur d’eau. Le gisement d’Elgin n’est que par 93 mètres de profondeur d’eau, on se souvient que pour le puits de BP dans le golfe du Mexique, on était à environ 1 500 mètres de profondeur d’eau.
    Francis Perrin Pour ce spécialiste du pétrole et directeur de la revue Stratégie et Politiques Energétiques, les situations entre la fuite d’Elgin et celle de BP dans le golfe du Mexique sont très différentes. 10/10/2013 - par Daniel Vallot Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.