GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Zone euro : le spectre d'une récession affole les marchés financiers

    media La Bourse de Madrid. AFP / Philippe Marcou

    Après les quatre jours de répit du week-end de Pâques, les Bourses européennes ont connu depuis le 11 avril de nouvelles tensions. Le spectre d'une récession en zone euro, affole les marchés et les taux d'emprunts obligataires des pays les plus fragiles comme l'Italie et l'Espagne ont bondi. 

    L'Espagne n'arrive pas à retrouver la confiance des investisseurs. Les marchés financiers manifestent leur doute sur la capacité du pays à redresser ses finances. Toutes les places financières européennes ont plongé, celle de Paris est retombée à son plus bas niveau depuis le début de l'année, avant de se redresser légèrement.

    Madrid est donc au coeur des préoccupations. Son déficit 2011 est plus fort que prévu. Et pour 2012, les marchés anticipent une forte récession. Face à tant d'incertitudes, c'est le pessimisme qui l'emporte au point d'évoquer une éventuelle restructuration de la dette espagnole, ce dont Madrid ne veut pas entendre parler.

    Par effet de domino, l'Italie a vu ses taux d'emprunts courts doubler en un mois, ils sont passés de 1.40% à 2.84%. Sans croissance, sans soutien de la BCE, l'Italie et l'Espagne risquent d'avoir des difficultés pour se refinancer. De quoi inquiéter les investisseurs sur les prochaines échéances.

    Pour le moment, la France est épargnée, ses taux ont très légèrement augmenté alors que ceux de l'Allemagne sont historiquement bas.

    Hier, les Bourses ont rebondi, grâce aux propos rassurants de la Commission européenne et de la BCE, Banque centrale européenne, pour qui l'envolée des taux espagnols n'est pas justifiée au vu des fondamentaux de son économie.

     

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.