GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Italie : un prêtre condamné à la prison ferme pour pédophilie

    media Couverture de «Sexe au Vatican, enquête sur la face cachée de l'Eglise», de Carmelo Abbate. Traduit de l'italien par Joseph Antoine. Éditeur Michel Lafon. © Mollat.com/Michel Lafon

    C'est l'un de ces scandales qui a secoué l'Eglise catholique ces dernières années qui vient de trouver une issue judiciaire. Un prêtre a été condamné pour pédophilie. Il a été reconnu coupable d'abus sexuels sur des jeunes mais aussi d'avoir tenté de contraindre un adolescent à la prostitution et d'avoir offert de la drogue à plusieurs de ces jeunes. Des délits qui valent à Don Ricardo Seppia, arrêté à Gênes il y a un an, une peine de neuf ans et demi de prison. Son avocat a annoncé qu’il ferait appel du verdict.

    L’avocat de Ricardo Seppia explique que son client « reconnaît que son comportement a été peut-être immoral, mais il n’a commis aucun délit ». Le juge Roberta Bossi a toutefois décidé qu’avoir abusé de jeunes, avoir tenté de convaincre un Albanais de dix-sept ans à se prostituer et avoir offert de la drogue à plusieurs adolescents était répréhensible non seulement « moralement », mais aussi pénalement.

    C’est également la position officielle de l’Eglise, depuis le choc provoqué par la publication en Irlande, il y a trois ans, d’un rapport révélant des centaines de cas de sévices sexuels sur des enfants, commis pendant des décennies par des prêtres et couverts par leur hiérarchie.

    Selon les consignes publiées depuis par le Vatican, les coupables de tels actes devront « toujours » être dénoncés à la justice ordinaire. Il y a un an, un autre prêtre italien a été condamné à quinze ans de prison pour avoir abusé de sept enfants pendant dix ans.

    En octobre 2010, des victimes de prêtres catholiques de treize pays ont manifesté aux portes du Vatican pour demander réparation à l’Eglise.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.