GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Octobre
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 20 Octobre
Dimanche 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Ratko Mladic face aux juges du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie

    media L'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, Ratko Mladic.

    Le procès de l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, Ratko Mladic, s’ouvre ce mercredi 16 mai 2012 devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, à La Haye aux Pays-Bas. Accusé de génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité, le « boucher des Balkans » se retrouve enfin face à la justice.

    Ratko Mladic, un des principaux responsables de la guerre de Bosnie, une guerre qui a fait 100 000 morts entre 1992 et 1995, a été longtemps recherché par la justice internationale. Traqué pendant seize ans, il a finalement été livré au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie par les autorités serbes.

    S
    urnommé « le boucher des Balkans », il a organisé les milices serbes de Bosnie avec le soutien de Slobodan Milosevic à Belgrade pour en faire une armée qui, sous ses ordres, va massacrer, torturer, violer pour terroriser croates et musulmans et les chasser de Bosnie. Il est considéré comme le principal responsable du génocide de Srebrenica.

    « Un carriériste qui a rapidement gravi les échelons »

    Voilà comment le perçoit Jacques Massé, journaliste spécialiste de la défense, auteur de Nos chers criminels de guerre, publié chez Flammarion : « P
    lus carriériste et ambitieux que le guerrier qui a été présenté dans la légende en Serbie et la propagande après la guerre et le massacre de Srebrenica, un carriériste qui a rapidement gravi les échelons pour devenir le patron de la Republika serbska ».

    Victime de plusieurs attaques vasculaires cérébrales, Ratko Mladic est très diminué mais son procès est essentiel pour écrire l’histoire de la guerre de Bosnie. Pour Joseph Krulic, historien spécialiste des Balkans, « Mladic est le principal accusé de Srebrenica avec Karadzic mais c’est l’acteur militaire et effectif du massacre. Il est accusé de tous les crimes possibles : génocide, crime de guerre, crime contre l’humanité, ce qui est assez rare. C’est une manière de juger la guerre de Bosnie sous ses aspects les plus cruels. Certes, le conflit a débuté il y a plus de vingt ans mais dans ce genre de conflit, il faut une génération presque, soit une bonne vingtaine d’années, pour qu’un pays commence à réfléchir sur des crimes de masse qui ont été commis dans une région ».

    « Les victimes n’ont aucune confiance dans la justice internationale »

    Agnes Caseiro, avocate des familles des victimes de Srebrenica, s’est battue pour l’instant sans succès pour qu’elles soient indemnisées. Voilà pourquoi elle n’attend rien de ce procès : « C’est un procès au TPIY, qui est une émanation de l’ONU et l’ONU a été un acteur très important dans les faits et aussi dans les massacres parce qu’il y a eu une non intervention et une non protection des Nations unies. Les victimes n’ont aucune confiance dans la justice internationale. [...] Elles n’ont toujours pas été indemnisées. Elles n’ont pas retrouvé leurs maisons. Les maisons de Srebrenica sont toujours à l’état de ruine. Il y a encore énormément de victimes qui sont toujours dans des camps
    Je ne crois pas un seul instant que ce soit une justice qui soit capable ni de rendre justice aux victimes, ni de rendre justice à l’histoire avec un grand H et à la société. Une histoire dont nous avons besoin, c’est-à- dire, celle qui va véritablement dire la vérité sur les responsabilités de cette guerre.
    Maître Agnès Caseiro Avocate des vicitmes de Srebrenica 11/10/2013 - par Béatrice Leveillé Écouter
    En Serbie, c’est avec inquiétude que l’on attend l’ouverture du procès. Pas seulement parce qu’il risque de rouvrir de vieilles blessures mais aussi parce qu’en pleine campagne pour le deuxième tour de l’élection présidentielle, il pourrait avoir un impact sur le scrutin du 20 mai prochain.

    Une éventuelle récupération du procès par les nationalistes inquiète les démocrates en Serbie comme Milienko Dereta, du Mouvement initiatives citoyennes démocratique, il vient d’être élu au Parlement sur les listes du LDP, le Parti libéral-démocrate : « Ils sont en ce moment du côté perdant alors ils feront tout pour essayer d’améliorer leurs résultats du premier tour. Je crains qu’ils profitent du fait que le procès commence à ce moment délicat et qu’ils essayent d’en faire un sujet dont on n'a pas besoin en Serbie parce que la majorité veut en finir définitivement avec cette histoire. Hélas, il existe toujours une minorité qui considère que Ratko Mladic et la question de la guerre en Croatie, en Bosnie et au Kosovo sont une grande injustice pour la Serbie. Ils auront des arguments pour prouver que l’Europe n’est pas une vraie amie de la Serbie. Ce qui met en danger notre parcours comme membre de l’Europe
     
    Le pro-européen Boris Tadic est au coude à coude avec le nationaliste Tomislav Nikolic et l'arbitre sera le parti socialiste du défunt Slobodan Milosevic. Boris Tadic,au pouvoir depuis huit ans, a ouvert la porte de l’Union européenne à la Serbie en livrant au Tribunal pénal international les anciens dirigeants politique et militaire des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic et Ratko Mladic. 
    Tout dépend de la capacité qu’aura le procureur d’avancer des éléments qui permettront de montrer la relation qui a existé entre d’un côté, Mladic en Bosnie, et de l’autre, les autorités politiques serbes qui étaient en contact avec lui.
    Jacques Massé Journaliste spécialisé auteur de «Nos chers criminels de guerre» 11/10/2013 - par Béatrice Leveillé Écouter
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.