GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Le président élu serbe Tomislav Nikolic est en Russie pour son premier déplacement à l'étranger

    media Le nouveau président élu serbe Tomislav Nikolic (g) lors de sa rencontre avec son homologue russe Vladimir Poutine (d), à Moscou, le 26 mai 2012. Reuters / Alexsey Druginyn

    Le nouveau président serbe, le nationaliste populiste Tomislav Nikolic, effectue son premier déplacement à l'étranger à Moscou, ce samedi 26 mai 2012. Lors de cette visite prévue de longue date, il a rencontré le président russe Vladimir Poutine. Mais déjà des inquiétudes se font sentir concernant un éloignement de Belgrade de l'Union européenne, même si le président Nikolic a rassuré Bruxelles qu'il garderait le cap pro-européen.

    La visite informelle du nouveau président serbe Tomislav Nikolic en Russie était prévue avant son élection suprise du 20 mai 2012. Tomislav Nikolic est donc à Moscou en qualité de chef de parti et non de président, puisque son investiture officielle n'aura pas lieu avant le 1er juin prochain.

    Sa première visite à l'étranger en qualité de président se fera en revanche à Bruxelles. Il s'agit d'une nuance de taille pour le nouveau président qui cherche à rassurer ses partenaires européens.

    A la tête du Parti progressiste serbe, le SNS, issu de la rupture avec le parti d'extrême droite de Vojislav Seselj, jugé actuellement pour crimes de guerre devant le Tribunal pénal international à La Haye, Tomislav Nikolic s'est tourné dès 2008 vers un rapprochement de la Serbie à l'Union européenne.

    Il est vrai que le nouveau président n'a jamais caché ses penchants pro-russes. Et son arrivée à la tête de l'Etat pourrait avoir une influence sur les relations bilatérales, notamment commerciales.

    Mais la politique étrangère du pays dépendra surtout du visage qu'aura le nouveau Parlement serbe, dont les tractations sont en cours, la Constitution serbe étant de type parlementaire.

    Par ailleurs, la plupart des analystes s'accordent à dire que le nouveau président serbe ne bouleversera pas la feuille de route actuelle des relations internationales de la Serbie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.