GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 11 Juillet
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Les Pussy Riot paient cher leur provocation

    media Les jeunes femmes resteront en détention jusqu’au 12 janvier 2013. Reuters/Tatyana Makeyeva

    Un tribunal de Moscou a ordonné, ce vendredi 20 juillet 2012, le maintien en détention jusqu’en janvier 2013 des trois membres du groupe Pussy Riot arrêtées il y a quatre mois pour une « prière punk » anti-Poutine dans la cathédrale de la capitale russe.

    Le tribunal Khamovnitcheski de Moscou a ordonné le maintien en détention pour six mois de Nadejda Tolokonnikova, 22 ans, Ekaterina Samoutsevitch, 29 ans, et Maria Alekhina, 24 ans, qui encourent sept ans de prison pour « hooliganisme », satisfaisant ainsi une requête du Parquet. Les jeunes femmes resteront en détention jusqu’au 12 janvier 2013, a précisé la porte-parole du tribunal Daria Liakh, ajoutant que la prochaine audience avait été fixée au 23 juillet.

    Lire le dossier spécial

    Une « prière punk » intitulée « Marie mère de Dieu - chasse Poutine! »

    Les trois jeunes femmes sont poursuivies pour avoir improvisé le 21 février, encagoulées, avec guitares et sonorisation, une « prière punk » intitulée « Marie mère de Dieu - chasse Poutine! » à l’intérieur de la cathédrale du Christ-Sauveur, dans la capitale russe.

    De nombreuses personnalités russes jugent disproportionnées les poursuites et le maintien en détention

    Cette prière anti-Poutine a suscité de nombreuses réactions de désapprobation, dans un pays qui a connu depuis la chute du régime soviétique en 1991 un renouveau religieux. Mais de nombreuses personnalités russes revendiquant elles aussi leur appartenance à la communauté orthodoxe ont pris la défense des trois prévenues, jugeant disproportionnées avec les faits les poursuites et leur maintien en détention.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.