GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Italie : la Chambre des députés valide la réduction des dépenses publiques

    media Le Premier ministre italien Mario Monti lors d'une conférence de presse à Madrid le 2 août 2012. REUTERS/Juan Medina

    En Italie, la Chambre des députés a voté la confiance au gouvernement de Mario Monti ce mardi 7 août 2012, à 371 votes positifs contre 86 négatifs et 22 abstentions. Le Premier ministre italien veut accélérer ainsi la réduction des dépenses budgétaires. Des économies supplémentaires de 4 milliards d'euros sont attendues cette année.

    Récession, baisse de l'emploi et de la consommation, diminution des revenus fiscaux : la conjoncture économique est difficile en Italie. Le gouvernement de Mario Monti a du mal à tenir ses objectifs de réduction du déficit et la pression des marchés reste très forte.

    Le Premier ministre italien voulait donc avoir les coudées franches pour réduire davantage le déficit public, et la Chambre des députés de Rome a voté la confiance à son gouvernement, qui s'apprête à annoncer une nouvelle réduction des dépenses budgétaires.

    Les députés de Berlusconi votent contre

    Des économies supplémentaires d'environ 4 milliards d'euros devraient être annoncées pour cette année. Après avoir demandé aux gouvernements de la zone euro à « ne pas se laisser brider » par les députés, le Premier ministre italien s'est défendu de vouloir limiter le contrôle parlementaire sur les mesures économiques et a demandé ce vote de confiance.

    Et il l'a obtenu, même si les députés de la formation Peuple de la liberté de l'ancien Premier ministre Silvio Berlusconi ont voté contre. Ils ont été piqués à vif par les déclarations critiques de Mario Monti dans le Wall Street Journal à l'adresse du précédent gouvernement italien.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.