GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 22 Novembre
Vendredi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Interpol: le Sud-Coréen Kim Jong-yang élu président de l'Organisation internationale de police criminelle (OIPC)
    Dernières infos
    • Japon: Carlos Ghosn maintenu en détention pendant dix jours selon l'agence de presse japonaise Kyodo
    Europe

    Allemagne: pas de sacrements pour les catholiques qui ne paient pas l'impôt religieux

    media

    Les Allemands se déclarant membre d'une religion doivent payer un impôt. Mais face à l'hémorragie des fidèles, la conférence épiscopale allemande a publié jeudi un décret stipulant que toute personne sortie de l'Eglise ne peut pas recevoir les sacrements de la confession, l'eucharistie, la confirmation et l'onction des malades et ne peut pas être parrain d'un enfant.

    De notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    Payer pour prier. C’est en résumé la conséquence depuis le décret adopté lundi par l’Eglise catholique allemande. Les membres de ce culte qui ne paient plus un impôt prélevé en général directement sur leur salaire ne peuvent donc plus recevoir les sacrements ou être parrain d’un enfant, voire être enterrés religieusement.

    La hiérarchie allemande aurait depuis longtemps souhaité aller plus loin et prononcer une excommunication pure et simple, mais le Vatican était moins radical. Le compromis trouvé prévoit que les catholiques concernés reçoivent une lettre leur donnant la possiblité de nouer le dialogue avec leur Eglise.

    Ils sont de plus en plus nombreux à effectuer la démarche administrative permettant de quitter sur le papier les rangs de l’Eglise et de ne plus lui payer d’impôts. Ils étaient 126 000 en 2011 pour le culte catholique qui perçoit chaque année quatre milliards d’euros.

    La décision de l’Eglise n’intervient pas par hasard. Un jugement mercredi doit décider si une personne ne payant plus l’impôt peut continuer à se déclarer catholique. Si elle obtenait gain de cause, les conséquences pour l’Eglise, jusqu’à présent moins regardante, pourraient être graves et remettre en cause l'ensemble de son système fiscal, en place depuis le XIXe siècle.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.