GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Belgique: une filière de recrutement de candidats au jihad vers l'Afrique démantelée

    media Les cellules démantelées jusqu’ici dans le royaume avaient plutôt comme objectif de recruter des jihadistes pour l’Irak, l’Afghanistan et le Pakistan. REUTERS/Yves Herman

    Après la France, il y a quelques jours, c'est en Belgique qu'une filière de recrutement de jihadistes présumés a été démantelée. Six perquisitions ont été menées mercredi 10 octobre, à Bruxelles, et sept personnes ont été interpellées.

    Avec notre bureau de Bruxelles,

    L’enquête avait été ouverte en août 2011 suite à l’arrestation d’un ressortissant belge d’origine marocaine à la frontière somalienne. Il avait apparemment pour but d’y aller combattre au sein du mouvement jihadiste al-shebab.

    Cette enquête s’est soldée, ce mercredi, par sept arrestations effectuées par la police fédérale aux quatre coins de la région bruxelloise. Sept personnes ont été placées à la disposition du parquet pour interrogatoire, un Belge et six autres d’origine africaine.

    Pour la justice belge, l’enquête a mis à jour l’existence d’une cellule d’endoctrinement de jeunes musulmans bruxellois dans le but spécifique d’aller combattre en Afrique pour le jihad. Les cellules démantelées jusqu’ici dans le royaume avaient plutôt comme objectif de recruter des jihadistes pour l’Irak, l’Afghanistan et le Pakistan.

    Il y a deux semaines, la police fédérale belge avait déjà arrêté sept candidats au jihad qui s’apprêtaient à partir pour la Somalie. Là encore, c’est l’arrestation d’un ressortissant belge, candidat au jihad, qui avait déclenché l’enquête. C’était à la frontière entre la Turquie et la Syrie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.