GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 24 Octobre
Vendredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    L'opposant russe Sergueï Oudaltsov placé en liberté sous contrôle judiciaire

    media Sergueï Oudaltsov à sa sortie des bureaux du comité d'enquête, mercredi 17 octobre. REUTERS/Maxim Shemetov

    Une figure de l'opposition russe, Sergueï Oudaltsov, le chef du Front de gauche, est visé par une enquête des services fédéraux pour « préparation à l'organisation de troubles massifs », des faits passibles de dix ans de prison. Son appartement a été perquisitionné et il a longuement été entendu par les enquêteurs ce mercredi 17 octobre, avant de ressortir, libre mais sous contrôle judiciaire.

    Avec notre correspondante à Moscou, Anastasia Becchio

    Sergueï Oudaltsov est sorti en soirée des locaux du comité d’enquête, en saluant les militants venus le soutenir. L’opposant aura passé sept heures sur place en qualité de suspect pour une affaire de « préparation à l'organisation de troubles massifs ». Il a été placé en liberté sous contrôle judiciaire, avec l'obligation de ne pas quitter son lieu de résidence.

    Un autre militant, Konstantin Lebedev, a lui, en revanche, été placé en garde à vue pour 48 heures. Un troisième, un assistant du député proche du Front de gauche Ilia Ponomarev, est recherché par le comité d'enquête. Sergueï Oudaltsov rejette les accusations formulées à son encontre et affirme qu’il va préparer sa ligne de défense avec son avocate.

    Le comité d'enquête a décidé de lancer des investigations, en se fondant sur le film d'une chaîne de télévision proche du pouvoir. NTV a diffusé des images filmées en caméra cachée, dans lesquelles un homme présenté comme étant Sergueï Oudaltsov évoque avec un député géorgien les moyens de renverser le gouvernement russe. La rencontre se serait déroulée en Biélorussie cet été.

    L'affaire provoque de vifs remous au sein de l'opposition qui dénonce une nouvelle campagne d'intimidation. De son côté, le comité d'enquête adresse une mise en garde aux organisateurs de manifestations hostiles au pouvoir, les appelant à ne pas sous-estimer « le professionalisme des services spéciaux russes ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.