GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Russie : un proche de Sergueï Oudaltsov placé en détention provisoire

    media Konstantin Lebedev à son entrée au tribunal de Moscou, le 18 octobre 2012. AFP PHOTO / ANDREY SMIRNOV

    En Russie, l’opposition dénonce une nouvelle vague de répression après les perquisitions, et les interrogatoires auxquels ont été soumis plusieurs militants de l’opposition, dont le chef du Front de gauche, Sergueï Oudaltsov. Il est soupçonné d’avoir préparé des troubles massifs en vue de renverser le pouvoir. Ce jeudi 18 octobre, l’un de ses proches a été inculpé et placé en détention provisoire pour deux mois.

    Avec notre correspondante à Moscou, Anastasia Becchio

    Konstantin Lebedev sort de la salle du tribunal, encadré par des hommes des forces spéciales, sous les applaudissements de ses proches. La justice soupçonne le militant de gauche d’avoir préparé des troubles massifs, des charges qu’il nie et que son avocate Violetta Volkova juge absurdes. « La contestation, ça n'est pas un crime, l'opposition, ça n'est pas un crime, mais le pouvoir tente de nous montrer que les citoyens qui sont dans l'opposition sont tous des criminels, affirme-t-elle. Si on va par là, on pourrait avoir la moitié du pays derrière les barreaux pour des discussions à la cuisine. C'est à peu près ce qui leur est reproché. »

    A l’origine de l’enquête, un film diffusé par une chaîne de télévision proche du pouvoir qui affirme sur la foi d'images prises en caméra cachée que des opposants, parmi lesquels le chef du Front de gauche Sergueï Oudaltsov, préparaient un coup d’Etat, avec l'aide d'un parlementaire géorgien.

    Le député Ilia Ponomarev, proche de l'opposant, dénonce une accusation fabriquée de toutes pièces. « Je pense que ça n'est même pas un montage, mais une mise en scène avec une personne qui ressemble à Oudaltsov. Cette enquête a un caractère purement propagandiste. On nous propose un nouveau thème avec "Oudaltsov, l'espion géorgien"», assure Ilia Ponomarev.

    Interrogé en qualité de suspect, Sergueï Oudaltsov a lui été laissé en liberté sous contrôle judiciaire, mais il s'attend à être inculpé à tout moment.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.