GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
Dimanche 24 Juin
Aujourd'hui
Mardi 26 Juin
Mercredi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    L'ancien président français Nicolas Sarkozy invité d'honneur d'un milliardaire russe

    media

    Un mois après la conférence qu’il a donnée à New York, Nicolas Sarkozy doit faire une apparition publique à Moscou ce 13 novembre. Le quotidien Izvestia a révélé récemment qu’il allait participer ce soir à une cérémonie privée de remise de prix récompensant « les meilleurs investissements en Russie » organisée par le groupe d'un milliardaire russe. Que vient faire l’ancien président français dans cet événement organisé par un oligarque russe?

    Avec notre correspondante à Moscou, Anastasia Becchio

    Nicolas Sarkozy est l’invité d’honneur de l’une des plus grandes fortunes de Russie. Mikhaïl Fridman, à la tête d’un capital de 15 millions de dollars, selon le magazine Forbes, s’apprête à vendre au groupe public russe Rosneft la part qu’il possède dans le groupe pétrolier TNK BP.

    Pour Victor Averkov, spécialiste des élites russes, chercheur au Centre d’analyse des gouvernances et des problèmes, l’ancien chef d’Etat pourrait aider le milliardaire à développer ses affaires à l’étranger. « Fridman s'apprête à transférer à l'étranger l'argent qu'il retirera de la vente de sa part dans TNK BP, en Europe, aux Etats-Unis ou dans les paradis fiscaux, explique-t-il. Ce sera une opération colossale. Donc, ça n'est pas juste une question économique, c'est aussi une question politique. En Russie comme à l'étranger, Fridman a besoin de gens qui accorderont un soutien politique à cette opération. Il s'agit de la question de l'entrée future de Mikhail Fridman au sein de l'élite mondiale. Dans ce contexte, Nicolas Sarkozy, avec les liens qu'il possède un peu partout dans le monde, peut bien sûr prêter assistance à Fridman. Mais il ne faut pas y voir une nouvelle sensationnelle du type : "Sarkozy travaille pour un oligarque russe'', ça n'est pas ça. Sarkozy est juste l'un de ceux qui peuvent l'aider". ».

    L’histoire ne dit pas si la prestation de ce soir sera rémunérée. Avant Nicolas Sarkozy, l’ancien Premier ministre Gordon Brown ou l’ancien maire de New York Rudolf Juliani ont compté parmi les invités de marque du milliardaire russe.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.