GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 14 Janvier
Mercredi 15 Janvier
Jeudi 16 Janvier
Vendredi 17 Janvier
Aujourd'hui
Dimanche 19 Janvier
Lundi 20 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Brésil: les leaders amazoniens, dont Raoni Metuktire, dénoncent un «projet de génocide» de la part du gouvernement Bolsonaro
    • Open d'Australie à Melbourne: les matches seront suspendus si l'air est trop pollué par les feux de forêt (direction)
    • Venezuela: Nicolas Maduro annonce l'ouverture d'un casino dans un hôtel de luxe de Caracas où les paris se feront en petro
    Europe

    Croatie: l’ex-Premier ministre Ivo Sanader condamné à dix ans de prison

    media L’ex-Premier ministre Ivo Sanader au tribunal de Zagreb, le 20 novembre 2012. REUTERS/Antonio Bronic

    Dix ans de prison pour corruption, c’est le verdict qu’a entendu ce mardi matin 20 novembre l’ancien tout-puissant Premier ministre croate Ivo Sanader à l’issue de son procès à Zagreb. Le tribunal lui a également infligé une amende d’environ 480 000 euros. La peine est lourde, mais les juges n’ont pas suivi le parquet, qui demandait quinze ans d’emprisonnement, le maximum possible dans ce dossier.

    Ivo Sanader a toujours clamé son innocence et affirmé être victime d’un « procès politique ». Une ligne de défense qui s’avère peu efficace face aux accusations d’avoir touché des pots-de-vin de plus de dix millions d’euros d’une banque autrichienne et d’un groupe énergétique hongrois.

    D’ailleurs, les soucis de l’ancien Premier ministre risquent de ne pas s’arrêter là. Il est également accusé dans un autre procès, où il est question du détournement de fonds de plusieurs millions d’euros pour son propre compte et celui de son parti conservateur, le HDZ.

    La justice croate instruit au total cinq dossiers contre Ivo Sanader pour des affaires de corruption et d’abus de pouvoir. Ironie du sort, il est le premier dignitaire croate de ce rang à être condamné pour corruption, alors qu’il était l’un des principaux artisans de l’adhésion prochaine de son pays à l’Union européenne. Or, celle-ci a fait de la lutte contre la corruption un critère important de l’intégration de la Croatie dans ses rangs.

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.