GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Pologne: attentat déjoué contre le Parlement

    media Vue générale du Parlement polonais à Varsovie. REUTERS/Slawomir Kaminski/Agencja Gazeta

    En Pologne, une tentative d'attentat contre le Parlement a été déjouée, révèle ce mardi 20 novembre l'Agence polonaise pour la sécurité d'Etat. Trois personnes dont le cerveau de l'opération ont été arrêtées. Ce dernier, un homme de 45 ans, visait le président Bronislaw Komorowski et le gouvernement du Premier ministre Donald Tusk.

    Avec notre correspondant à Varsovie, Damien Simonart

    « Le danger a été réel », a affirmé le chef du parquet polonais en révélant cette affaire. Arrêté le 9 novembre, Brunon K, un enseignant de l'Université agricole de Cracovie, a avoué aux policiers vouloir utiliser quatre tonnes d'explosifs contre le Parlement polonais à l'aide d'une voiture piégée. L'attentat devait avoir lieu lors d'une réunion du Parlement en présence du président Bronislaw Komorowski et du gouvernement du Premier ministre Donald Tusk.

    Selon le parquet, Brunon K, voulait s'inspirer du terroriste norvégien Anders Breivik car il estimait que « le pouvoir en Pologne est exercé par des étrangers et pas par de vrais Polonais. » Le parquet a également révélé des films réalisés par l'initiateur du projet lorsqu'il effectuait des tests avec des explosifs de 250 kg dans des endroits déserts. Lors de perquisitions menées à travers le pays, les agents du renseignement ont saisi des armes, des munitions, des détonateurs et différents types d'explosifs.

    En outre, le terroriste présumé tentait d'organiser un groupe armé pour réaliser son plan. Au total, la police a interpellé trois personnes. Le cerveau de l'opération a été placé en détention provisoire de trois mois et encourt une peine de cinq ans de prison.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.