GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 23 Octobre
Jeudi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Le gouvernement britannique ménage la chèvre et le chou sur le mariage homosexuel

    media Le projet de loi est déjà contesté par les opposants, mais aussi par les partisans du mariage homosexuel. REUTERS/Antonio Bronic

    Le gouvernement britannique s'est déclaré, mardi 11 décembre, favorable au mariage homosexuel civil et s'est dit partisan du mariage religieux de deux personnes du même sexe. Le projet a été annoncé à la Chambre des communes par la ministre de la Culture, Maria Miller, qui entend inscrire ces nouvelles dispositions dans une loi en début d'année prochaine. Mais l'exécutif fait déjà des concessions.

    Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

    Les propositions du gouvernement s’avèrent assez différentes de ce à quoi s’attendaient partisans et détracteurs du mariage gay. En butte à la farouche opposition de l’Eglise anglicane et de l’Eglise catholique mais aussi à une bonne partie des députés de son propre parti, Maria Miller la ministre conservatrice de la Culture en charge du dossier a en effet assorti ce feu vert d’une exception notable : certaines confessions auront certes le choix de célébrer ou non des mariages religieux entre deux personnes du même sexe, en revanche ces unions resteront interdites au sein de l’Eglise d’Angleterre.

    Qui plus est, la loi sur l’égalité de 2010 sera modifiée pour empêcher que des organisations religieuses, qui refuseraient de célébrer des mariages gays, soient  poursuivies en justice. Le gouvernement de David Cameron, qui s’est résolument engagé en faveur du mariage homosexuel, a donc voulu faire des concessions pour apaiser une partie des conservateurs mais il risque en réalité de ne contenter personne.

    Les opposants au projet de loi restent de toute façon fondamentalement opposés au mariage gay tandis que ses partisans, déçus et frustrés par ces garde-fous viennent déjà de reprocher à la coalition son manque de courage.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.