GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Ouverture des premiers points de passage officiels entre la Serbie et le Kosovo

    media Policiers serbes et kosovars au point de passage de Merdare à la frontière serbe, le 10 décembre 2012. AFP PHOTO/ARMEND NIMANI

    Des points de passage, ou des postes de frontières, c’est selon, sont ouverts depuis le 10 décembre entre la Serbie et le Kosovo. Cette ouverture fait suite à un accord passé entre Belgrade et Pristina, et même s'il ne le dit pas explicitement, il constitue un pas vers la reconnaissance par Belgrade de Pristina comme interlocuteur.

    Avec notre correspondant à Belgrade, Laurent Rouy

    Sur le terrain, cela semble un détail. Les contrôles de police qu’organisaient séparément les polices du Kosovo et de Serbie au passage de l'un vers l'autre, sont réunies en un même point géographique. Les policiers et les douaniers travaillent dans des bureaux côte à côte. Comme les contrôles existaient avant, la principale différence concerne la lutte contre la contrebande.

    Il devient plus difficile de tricher sur les déclarations et donc d'économiser sur la valeur des produits d importation pour le Kosovo. Mais en acceptant que les deux polices travaillent ensemble, Belgrade reconnait implicitement l'existence de la police du Kosovo, et quelque part, la raison pour laquelle elle se trouve à cet endroit.

    S il n y a pas de reconnaissance formelle, il y a un début de normalisation des relations, et c est précisément ce que souhaite Bruxelles. L extrême droite serbe ne s'y est pas trompée en manifestant lundi soir a Belgrade contre la création de frontières avec le Kosovo.

    Le gouvernement a beau appeler ces postes, des lieux de contrôle administratif, ces postes annoncent un accroissement à venir des relations entre la Serbie et le Kosovo indépendant.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.