GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    A Chypre, les difficultés s'accumulent

    media Une rue de Nicosie. Photo: NicosiaSkylines, source: Wikipédia

    Et voilà encore un autre pays européen sur le grill. Chypre, éreinté par la crise grecque, vient d'être dégradé par l'agence Standard and Poor's. La note de sa dette a brutalement été abaissée de deux crans pour rejoindre la catégorie spéculative, avec de surcroît une perspective négative. Le pays demande l'aide du Fonds monétaire international (FMI) et de l'Union européenne depuis plusieurs mois déjà, mais pour l'instant sans succès.

    C'est précisément les atermoiements des instances internationales qui inquiètent les analystes de Standard and Poor's. Pour l'agence américaine, le pays est au bord du défaut de paiement, il y a donc urgence à intervenir en commençant par annuler une partie de la dette chypriote, comme cela a été fait pour la Grèce.

    Cet effacement serait d'ailleurs la condition posée par le FMI pour s'engager dans un plan de sauvetage d'après le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung. Mais cela, les Européens ne veulent pas en entendre parler ou presque. Le chef de file de la zone euro, Jean-Claude Juncker, a été catégorique. C'est exclu, il y va, d'après lui, de la « crédibilité » de la zone euro.

    Mais Jörg Asmussen qui s'exprimait au nom de la Banque centrale européenne (BCE) a été moins péremptoire. « La question ne se pose pas », dit-il tout en reconnaissant que « le niveau de l'endettement de Chypre ne sera pas supportable », et qu'il faudra « regarder toutes les mesures pour le rendre supportable ».

    Chypre demande à ses partenaires un prêt de 17 milliards d'euros sur 4 ans. A titre de comparaison, un plan d'aide de 156 milliards d'euros a été accordé à la Grèce en 2011.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.