Saint-Sylvestre : foule à Berlin, Paris sous le crachin - Europe - RFI

 

  1. 12:33 TU Sessions d'information
  2. 12:40 TU Orient hebdo
  3. 13:00 TU Journal
  4. 13:10 TU LA DANSE DES MOTS 1
  5. 13:30 TU Journal
  6. 13:33 TU L'épopée des musiques noires
  7. 14:00 TU Journal
  8. 14:10 TU EN SOL MAJEUR 1S
  9. 14:30 TU Journal
  10. 14:33 TU EN SOL MAJEUR 2S
  11. 15:00 TU Journal
  12. 15:10 TU Si loin si proche
  13. 15:30 TU Journal
  14. 15:33 TU Si loin si proche
  15. 16:00 TU Journal
  16. 16:10 TU Tous les cinémas du monde
  17. 16:30 TU Journal
  18. 16:33 TU Tous les cinémas du monde
  19. 17:00 TU Journal
  20. 17:10 TU Sessions d'information
  21. 17:30 TU Journal
  22. 17:33 TU Sessions d'information
  23. 17:40 TU Afrique presse
  24. 18:00 TU Journal
  25. 18:10 TU Sessions d'information
  1. 12:30 TU Sessions d'information
  2. 13:00 TU Journal
  3. 13:10 TU La marche du monde
  4. 13:30 TU Journal
  5. 13:33 TU La marche du monde
  6. 14:00 TU Journal
  7. 14:10 TU Atelier des médias
  8. 14:30 TU Journal
  9. 14:33 TU Atelier des médias
  10. 15:00 TU Journal
  11. 15:10 TU Tous les cinémas du monde
  12. 15:30 TU Journal
  13. 15:33 TU Tous les cinémas du monde
  14. 16:00 TU Journal
  15. 16:10 TU Si loin si proche
  16. 16:30 TU Journal
  17. 16:33 TU Si loin si proche
  18. 17:00 TU Journal
  19. 17:10 TU Eco d'ici Eco d'ailleurs
  20. 17:30 TU Journal
  21. 17:33 TU Eco d'ici Eco d'ailleurs
  22. 18:00 TU Journal
  23. 18:10 TU GEOPOLITIQUE S 1
  24. 18:30 TU Journal
  25. 18:40 TU GEOPOLITIQUE S 2
Urgent

Contactée par RFI, Chantal Compaoré était surprise que les médias soient informés du lieu de leur refuge. Après un conciliabule, l'ancienne première dame confirme: «Le président et moi sommes bien à Yamoussoukro». «Tout va bien», poursuit-elle, avant d'ajouter que Blaise Compaoré et elle-même ne souhaitaient pas faire de commentaire «pour le moment».

Dernières infos

fermer

Europe

Allemagne France

Saint-Sylvestre : foule à Berlin, Paris sous le crachin

media

En Allemagne, porte de Brandebourg, il était des milliers réunis pour fêter le Nouvel An avec un gigantesque show musical de plus de 260 artistes. La fête intitulée « Welcome 2013 » s'est clôturée par un feu d'artifices et la chorégraphie du chanteur sud-coréen Psy, le « Gangnam style ».

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

Plus d’un million de personnes se pressaient pour cette fin d’année au pied de la porte de Brandebourg. Les Berlinois et les nombreux touristes présents sur place avaient pris très tôt d’assaut la plus grande fête organisée en Allemagne lors de la Saint-Sylvestre.

Les températures inhabituellement douces ont contribué cette année à accroître l’affluence. Les accès ont été bloqués en fin de journée. Très tôt, des contrôles très sévères avaient lieu pour éviter tout excès.

Un concert sur place a eu lieu durant plusieurs heures avec de nombreux artistes allemands et étrangers comme les Pet Shop Boys. Un flashmob géant a emballé la foule pour imiter le « Gangnam Style » sud-coréen, sur les deux kilomètres entre la porte de Brandebourg et la colonne de la Victoire.

A minuit, un feu d’artifices composé 6 000 fusées a éclairé le ciel de la capitale allemande durant dix minutes. Des milliers de pétards et autres feux d’artifices plus artisanaux ont transformé la ville, comme chaque année, en zone d'état d’urgence.

Même si Berlin a connu la plus grande affluence pour le réveillon en Europe, à Paris ils étaient des dizaines de milliers, rassemblés sur les Champs-Elysées. Il a fait froid mais les Parisiens et les touristes n'ont pas raté ce rendez-vous annuel. Il ne manquait que les feux d'artifices.

Reportage réveillon français sur les Champs Elysées Malgré la pluie et le froid, ils étaient nombreux pour célébrer l'arrivée de la nouvelle année. 11/10/2013 - par Alexis Bedu écouter

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.