GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    La majorité des députés LREM a voté pour, mais 52 d'entre eux se sont abstenus et surtout 9 ont voté contre le texte. L'ensemble de la gauche s'est prononcée contre. LR et UDI-Indépendants se sont en majorité opposés au texte.

    Europe

    Pays-Bas: revirement sur la carte cannabis dans les coffee shops

    media La carte cannabis, «wiet pass» en néerlandais, devait être généralisée au 1er janvier 2013. AFP/Files Continental

    Rien ne va changer pour les millions de touristes qui se rendent chaque année dans les coffee shops néerlandais. Les plans visant à interdire aux étrangers l’accès de ces bars à joints, à partir du 1er janvier 2013, ont été abandonnés.

    Le nouveau gouvernement libéral et travailliste sorti des urnes en septembre 2012 a fait marche arrière sur la fameuse « carte cannabis ». Cette carte visait à restreindre l’accès des 650 coffee shops du pays aux seuls résidents néerlandais, pour limiter les effets néfastes du « narco-tourisme ».

    Cet accès limité aux bars à joints, où la vente de drogues douces est tolérée depuis 1976 en petites quantités (5 grammes par jour et par personne), avait été lancé le 1er mai dans les régions du sud du pays. Maastricht et d’autres villes du Limbourg, du Brabant septentrional et de Zélande, proches de la Belgique et de l’Allemagne, avaient tenté l’expérience. Leur objectif : ne plus être inondées chaque week-end par des foules de jeunes attirés par les coffee shops, des amateurs de « fumette » parfois enclins au tapage nocturne.

    Un argument de campagne électorale

    La carte cannabis, wiet pass en néerlandais, devait être généralisée au 1er janvier 2013. Mais elle est devenue un argument de campagne électorale, avant les législatives de septembre, en raison de ses résultats mitigés. Comme les experts l’avaient prévu, la clientèle n’a pas faibli à Maastricht, où les dealers se sont installés dans la rue. Les travaillistes avaient promis de revenir sur cette mesure adoptée par le gouvernement précédent, dirigé par le Premier ministre libéral Mark Rutte.

    Un compromis a été trouvé entre ces deux partis désormais au pouvoir. Sur le papier, la loi demeure et il est toujours question de lutter contre les « touristes de la drogue ». Mais, les municipalités sont libres de décider de la meilleure politique à adopter.

    Un enjeu économique

    Amsterdam avait notamment fait pression pour que la mesure ne soit pas adoptée. En dehors de la tolérance légendaire de cette ville de gauche, dirigée par les travaillistes, l’enjeu s’avère essentiellement économique.

    Sur les 7 millions de touristes qui visitent Amsterdam chaque année, 1,5 million font au moins un passage dans les coffee shops. Ces derniers sont considérés comme une attraction touristique, au même titre que les vitrines à prostituées du Quartier rouge. La position d’Amsterdam a été déterminante dans le compromis passé. La ville compte en effet 220 coffee shops, soit le tiers du total des bars à joints dans le pays.

    Rotterdam, Haarlem, Amersfoort, Leeuwarden, Arnhem et Enschede vont abandonner l’idée d’introduire la carte cannabis, tandis que le maire libéral de Maastricht veut persister dans la restriction. Selon la chaîne de télévision publique Nederlandse Omproep Stichting (NOS), qui a interrogé 56 municipalités des Pays-Bas comptant au moins un coffee shops, vingt-sept n’ont pas l’intention de donner suite aux projets de carte cannabis. Les Pays-Bas vont donc rester une exception, à l’échelle européenne.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.