Turquie: un avion rempli d’or bloqué à l’aéroport d’Istanbul - Europe - RFI

Réécouter

Internationales

Macky Sall
Le chef de l'Etat sénégalais, Macky Sall.

 

  1. 22:30 TU Sessions d'information
  2. 23:00 TU Journal
  3. 23:10 TU Accents d'Europe
  4. 23:30 TU Journal
  5. 23:33 TU Danse des mots
  6. 22:40 TU Archives d'Afrique
  7. 23:00 TU Journal
  8. 23:10 TU Si loin si proche
  9. 23:30 TU Journal
  1. 22:30 TU Sessions d'information
  2. 23:00 TU Journal
  3. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  4. 23:30 TU Journal

Dernières infos

  • Macky Sall sur RFI: «L'Afrique est une opportunité pour tout le monde, dans le cadre d'un partenariat gagnant-gagnant»
  • Macky Sall sur RFI: «Les choses ont changé, l'Afrique a forcément besoin de nouveaux partenaires»
  • Macky Sall sur RFI: «[sur Ebola] il faut faire face à la maladie, il faut développer une résilience, maîtriser la propagation»
  • Macky Sall sur RFI: «[au Sénégal] il y a un syncrétisme qui nous préserve de l'extrémisme, nous sommes pour un islam modéré, de paix»
  • Macky Sall sur RFI: «Deux mandats de 5 ans me paraissent l'idéal mais il faut se garder d'en faire une fatwa applicable à tout le monde»
  • Macky Sall sur RFI: «Je me donne aujourd'hui comme opposant la crise, qui peut frapper la jeunesse, la question sociale»
  • Macky Sall sur RFI: «On ne peut pas faire la justice dans la précipitation, le temps du politique n'est pas le temps du judiciaire»
  • Macky Sall sur RFI: «Sur la gouvernance, la perception de la lutte contre la corruption [au Sénégal], il y a des résultats»
  • Macky Sall sur RFI: «La Francophonie c'est le français en partage mais c'est aussi la diversité» (Internationales)
fermer

Europe

Algérie Emirats Arabes Unis Ghana Recep Tayyip Erdogan Turquie

Turquie: un avion rempli d’or bloqué à l’aéroport d’Istanbul

media

Un avion de la compagne aérienne turque ULS cargo avec à son bord une cargaison d’une tonne et demi de lingots d’or, est immobilisé depuis mardi 1er janvier à l’aéroport international Atatürk d’Istanbul. Placé sous haute surveillance, l'avion attend l’autorisation de repartir. Un problème de carburant l'aurait contraint à se dérouter vers cet aéroport. Et différentes hypothèses sont évoquées pour le destinataire de cette richissime cargaison qui aurait comme point de départ le Ghana.

Avec notre correspondant à Istanbul, Jérôme Bastion

Pourquoi l’Airbus A-300 de la société turque de cargo ULS a-t-il effectué cette escale imprévue mardi ? Officiellement, pour ravitailler en carburant et changer d’équipage.

Mais peut-être aussi a-t-il été forcé d’atterrir. Cet arrêt a en tous cas permis de constater que le bordereau de transport de sa cargaison très particulière n’était pas en règle, certains documents n’étant apparemment pas des originaux. Autrement dit, ils auraient été faux.

Sur le papier, les lingots viendraient du Ghana, en Afrique de l’Ouest, et auraient eu pour destination les Emirats Arabes Unis. Seulement, les autorités turques ont eu un doute, une rumeur insistante évoquant l’Algérie comme provenance, et une autre destination que celle annoncée, mais semble-t-il inconnue.

Dans l’attente de papiers plus conformes, l’avion a été immobilisé, et mis sous scellés. Un service de sécurité spécial monte la garde au pied de l’appareil, parqué loin des regards.

Mais voilà déjà 5 jours que l’attente se poursuit, alimentant toutes sortes de scénarios. Parmi les hypothèses envisagées, la livraison discrète d’un pays ami à une Syrie en guerre et à court de liquidités. Ni les autorités locales ni les responsables de la compagnie de transport n’ont jusque là commenté cette étrange affaire.

Bien qu’Istanbul soit une des plus importantes places mondiales pour l’échange du métal précieux, c’est bien la première fois qu’une telle quantité de lingots se retrouve ici sans propriétaire.

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.