GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Contre la cybercriminalité, l’Europe a son centre

    media Conférence de presse de présentation du Centre européen de lutte contre la cybercriminalité. Troels Oerting (à dr.) en sera le responsable. Photo: Union européenne, 2013

    La Commission européenne a présenté, le mercredi 9 janvier, son nouvel établissement pour lutter contre le crime en ligne. Le Centre européen de lutte contre la cybercriminalité (EC3) sera inauguré officiellement ce vendredi à La Haye, aux Pays-Bas. Mais l'institution a voulu présenter les grandes lignes d'action de ce nouvel instrument européen. Une trentaine de personnes y sont déjà en fonction. Les effectifs de ce centre devraient encore augmenter dans le courant de l'année.

    Avec notre bureau de Bruxelles

    L’objectif du Centre européen de lutte contre la cybercriminalité (EC3) inauguré ce 11 janvier à La Haye aux Pays-Bas est simple : il s'agit de rendre la navigation sur internet plus sûre. Il s’agit de protéger les citoyens, les entreprises et les différentes infrastructures des organisations criminelles actives sur la toile.

    Cecilia Malmström, la commissaire européenne chargée des Affaires intérieures voit plusieurs pistes d’action et notamment « les crimes commis par des groupes organisés, ce ne sont pas des individus qu’on va chasser mais des groupes organisés, qui affectent beaucoup de monde. Par exemple, le vol d’identité ou le vol de comptes de banque, chose facile à faire et qui rapporte beaucoup d’argent (1,5 milliard d’euros en 2012 par exemple), mais aussi de faire des analyses communes ». Pour Mme Malmström, la lutte contre l'exploitation sexuelle des enfants sur les réseaux sera aussi l'une des priorités du centre.

    Avec ce nouveau centre, adossé à Europol, l’Union européenne ne veut plus réagir face à la cybercriminalité, mais agir en amont. Il devra pour cela publier des prévisions et des alertes précoces. L’objectif est aussi de sensibiliser les internautes aux dangers de la Toile. D’ores et déjà, 12% des Européens affirment avoir été victimes d’une fraude en ligne.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.