Espagne : comparution du Dr Fuentes, principal accusé d'un vaste réseau de dopage - Europe - RFI

 

  1. 15:33 TU Radio foot internationale
  2. 16:00 TU Journal
  3. 16:10 TU Sessions d'information
  4. 16:30 TU Journal
  5. 16:33 TU Sessions d'information
  6. 16:40 TU Accents d'Europe
  7. 17:00 TU Journal
  8. 17:10 TU Mardi politique
  9. 17:30 TU Journal
  10. 17:33 TU Mardi politique
  11. 17:52 TU Sessions d'information
  12. 18:00 TU Journal
  13. 18:10 TU Grand reportage
  14. 18:30 TU Sessions d'information
  15. 19:00 TU Journal
  16. 19:10 TU La bande passante
  17. 19:30 TU Journal
  18. 19:33 TU La bande passante
  19. 20:00 TU Journal
  20. 20:10 TU Couleurs tropicales
  21. 20:30 TU Journal
  22. 20:33 TU Couleurs tropicales
  23. 21:00 TU Journal
  24. 21:10 TU Accents d'Europe
  25. 21:30 TU Journal
  1. 15:33 TU Radio foot internationale
  2. 16:00 TU Journal
  3. 16:10 TU Couleurs tropicales
  4. 16:30 TU Journal
  5. 16:33 TU Couleurs tropicales
  6. 17:00 TU Journal
  7. 17:10 TU Sessions d'information
  8. 17:30 TU Journal
  9. 17:33 TU Sessions d'information
  10. 17:40 TU Accents d'Europe
  11. 18:00 TU Journal
  12. 18:10 TU Grand reportage
  13. 18:30 TU Sessions d'information
  14. 19:00 TU Journal
  15. 19:10 TU Mardi politique
  16. 19:30 TU Journal
  17. 19:40 TU Mardi politique
  18. 20:00 TU Journal
  19. 20:10 TU La bande passante
  20. 20:30 TU Journal
  21. 20:33 TU La bande passante
  22. 21:00 TU Journal
  23. 21:10 TU Radio foot internationale
  24. 21:30 TU Journal
  25. 21:33 TU Radio foot internationale
fermer

Europe

Cyclisme dopage Espagne Sports

Espagne : comparution du Dr Fuentes, principal accusé d'un vaste réseau de dopage

media

Le médecin espagnol Eufemiano Fuentes, dit le « sage de Montoya » comparaît ce mardi 29 janvier devant la justice pour délit contre la santé publique. Eufemanio Fuentes est accusé d'être le cerveau au cours des 20 dernières années d'un vaste réseau de dopage démantelé en 2006, connu sous le nom d'affaire Puerto. Le docteur Fuentes clame son innocence et ne compte pas lacher les noms de ses clients.

Avec notre correspondant à Madrid, François Musseau

Le principal suspect affiche un calme à toute épreuve. « Vous, vous êtes nerveux, moi , je suis tranquille », a dit à la presse, Eufemiano Fuentes , 58 ans, médecin de famille, dans l’archipel espagnol des Canaries.

C’est pourtant lui qui est soupçonné d’avoir organiser un trafic de produits dopants, et ce pour s’enrichir. Son témoignage devant le juge n’a pas été révélé hors des murs du tribunal . Mais face aux médias, il s’est montré arrogant.

Eufemiano Fuentes travaille dans une clinique publique aux Canaries, et il estime que la tenue de ce procès est inutile, « et qu’il est même scandaleux qu’en ces temps de crise, on l’oblige à se déplacer à Madrid, alors que ses patients ont besoin de lui » .

En clair, sept ans après les faits reprochés, Eufemiano Fuentes clame plus fort que jamais son innocence. Il appelle qu’à l’époque le dopage n’était pas un délit en Espagne, et qu’il a agi de façon transparente. Pourtant, si les magistrats estiment que ses actions ont constitué une atteinte contre la santé publique, il risque deux ans de prison. Si c’est le cas, Fuentes perdra à coup sûr, de sa superbe.

Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.